Nokia travaille en ce moment sur un moyen d’analyser le trafic de manière révolutionnaire et surtout bien moins cher que ce qui existe déjà. Il est basé sur la détection de position du téléphone et sur ses mouvements. Une expérience « grandeur nature »vient d’être réalisée par 100 utilisateurs de N95 en californie, en voici le principe :

Un logiciel installé sur le téléphone indique sa position (de manière anonyme nous assure Nokia) à un centre de collecte d’information qui analyse les données de tout les téléphones qui participent à ce programme. Si le centre détecte que des téléphones sont stoppés sur une autoroute par exemple, il localise (grâce au Gps embarqué) les 2 téléphones les plus éloignés et déclare la portion entre les deux comme étant congestionnée.

Pas bête.

On peut aller plus loin en pensant que si vous avez enregistré un rendez vous et son adresse dans votre mobile, ce dernier vous préviendra que vous devriez partir plus tôt si la route que vous deviez emprunter est « bouchée ».

Bon c’est pas pour tout de suite, mais avec le nombre de téléphone intégrant un GPS qui ne fait que s’accroitre la solution parait viable à plus ou moins moyens termes. De plus comme je vous le disait, cette solution est moins cher car elle ne nécessite pas d’installation de détecteurs sur le bord des routes.

Reste à voir les problèmes de confidentialité et de coût pour l’utilisateur final.

Commenter






1 × quatre =

Page optimized by WP Minify WordPress Plugin