brevet iphone 270109

En effet les loulous, aujourd’hui, le bureau d’administration des brevets américains vient d’accorder à Apple les brevets concernant toute la technologie embarquée de l’iPhone. Notamment ce qui concerne le multi-touch et la façon d’interagir avec le terminal de la pomme. Il s’agit d’un document de plus de 300 pages décrivant toutes les interactions possibles avec l’iPhone et son écran multi-touch. Il est bien évidemment normal qu’Apple protège ses développements, parce qu’après tout ça lui coûte du fric et qu’elle est là pour en faire. Par contre ça doit commencer à grimacer sévère du côté de chez PALM, Nokia et Google car dorénavant, dès qu’on voudra implémenter le multi-touch, il faudra passer par la case Apple. Les brevets concerne biensur les mouvement de doigts comme le pincement ou l’écartement, mais aussi étrangement de la viso, de la dictée de numéro de tel etc etc.

Bref, Apple a bien tiré les leçons et ne compte plus du tout se faire piquer ses produits. Reste à savoir si ce genre d’initiative ne va pas freiner le développement de nouveaux produit « trop plus mieux ». Ou au contraire forcer les constructeurs à se dépasser et nous sortir des terminaux révolutionnaires.

3 commentaires

  1. Juzi dit :

    c’est idiot pour le tactile multipoint, c’est prada qui avait commencé, ils auraient dû faire un brevet.

  2. anthony.n dit :

    @Juzi : en fait non, c’est une compagnie française, JazzMutant, avec son LeMur, une interface musicale. Dont un des tous premiers exemplaires a été acheté par Apple, qui a déposé une volée de brevets à chaque fois qu’un LeMur faisait le tour d’un service de la boîte 😉

    Sinon, les gestes ne sont brevetables que s’ils sont liés à un support, donc oui Palm va l’avoir dans le *** pour le Pre, mais MS pourra utiliser le Pinch pour Surface, sauf si Apple a aussi breveté les mouvements pour d’autres supports que les téléphones, ce qui semble le cas.

    Ensuite, pour des fonctions comme la visio, la dictée vocale, ou encore la zone tactile sans écran (comme la partie basse du Pre), elles sont tout à fait brevetables : on ne brevète pas forcément qqc que l’on produit — mais un brevet peut être rejeté si la boîte qui le dépose n’a pas la capacité de l’appliquer. Hors, Apple peut très bien décider d’ajouter ces fonctions à l’iPhone (j »avoue que cette histoire de zone cliquable me plaît).

    Bref, Apple a bien verrouillé son R&D, et les concurrents vont devoir passer par des façons moins élégantes et moins performantes de faire du mulit-point. Et donc désolé pour Palm, qui, visiblement, vient de se faire entuber bien profond, pour avoir eu les mêmes idées qu’Apple, mais quelques mois trop tard…

  3. Gizmo dit :

    Ils leur restent la solution de tenter de négocier avec Apple!

    D’un autre côté, si Apple innove et que les autres copient, ce n’est pas top! La clef pour pouvoir breveter et ensuite faire payer les autres justement c’est de toujours innover!

Commenter






cinq − = 1

Page optimized by WP Minify WordPress Plugin