Le mot du blog : @Houston : We've got a big Fucking problem !!

image-2

C’est non sans un certain étonnement que j’ai appris cette nuit l’envoi du premier twit de l’histoire depuis l’espace (plus précisément le 11 mai). L’homme qui a l’HONNEUR de faire partie de l’histoire de la compagnie à l’oiseau bleu (Jean-Michel Phrasarallonge), est Mike Massimo : un des astronautes en charge de bidouiller le télescope Hubble.

L’astronaute en question n’a apparemment aucune limite imposée par la NASA à propos du contenu de ses twits, ce qui nous promet des moments intéressants dans les prochains jours.

Vous pouvez le suivre sur son profil Twitter (mais soyons honnête c’est bien moins intéressant que de ME suivre… 🙂 ).

Bon sinon, moi ce qui me dégoute, c’est que le mec il à un haut débit de folie à 350 bornes de la Terre. Et que moi je me tape une connexion de merde à 6 bornes du DSLAM. Et en plus de ça, cet enfoiré peut jouer avec des bras robotisés dans l’espace et tout et qu’HADOPI, franchement, bah il s’en badigeonne le nombril avec le pinceau de l’indifférence…

Putain !

Via

3 commentaires

  1. playfullyrasta dit :

    oh l’enculé!!! faudra donc faire un relais par l’espace pour avoir une connexion de ouf alors :D?

  2. sumbobyboys dit :

    bah moi je viens d’envoyer le premier twit d’un cours d’espace….. vectoriel….

    (et on a un debit de malade !)

  3. Rodd dit :

    tin moi je suis bien d’accord avec toi sur le dernier paragraphe, moi je suis a 15minite en RER de paris et j’ai la même connexion que toi 🙁

Commenter






six + = 11

Page optimized by WP Minify WordPress Plugin