Le mot du blog : This is how we make 3D Graphics.

La génération procédurale, c’est ce qui permet de créer des vidéos à base d’images de synthèses (appelée démos dans le milieu) grâce à des formules mathématiques über compliquées et pour un rendu qui frise le « OHMAGAD ! ».

L’intérêt ? La perf d’abord. Ensuite une démo, une vraie, celle des mecs qui savent faire, ne pèse que rarement plus de 20 Ko. Vous avez bien lu. Le fichier ne fait que dire au CPU ce qu’il doit dessiner, aucune image ou modèle 3D, c’est toute la force de la chose… Et pour des rendus en HD et tout et tout madame.

La vidéo suivante est celle d’une ville générée suivant ce principe. A base de formule de math et de beaucoup de talent.

Une autre vidéo du même acabit (un mot non utilisé depuis 1923 (un jeudi) et qui n’a rien à voir avec une danse néo-zélandaise durant la gay pride) dont le fichier source ne pèse que 4Ko dans la suite de l’article.

4 Ko !!! Comment c’est trop INSANE !!!!!

Via

6 commentaires

  1. cru-cru dit :

    pour les buildings il crée des paramètres qui peuvent être ensuite utiliser aléatoirement pour crée les buildings

    j’ai juste ?

  2. Eric dit :

    tout à fait

  3. playfullyrasta dit :

    ça et enplus la sortie de la carte 3d de chez nvidia!!!

  4. miche le geek dit :

    ba dis donc ca trou le cul ca! c une prouesse technique

  5. risbomon dit :

    Impressionnant effectivement ! Merci pour cette découverte !

  6. Gizmo dit :

    C’est impressionnant, j’aurais besoin de ça pour optimiser le tps de calcul de mon mémoir ^^

Commenter






− deux = 0

Page optimized by WP Minify WordPress Plugin