Le mot du blog : IMP my machine à laver

Electric IMP vient de sortir de l’ombre après avoir développé depuis un an une carte au format SD-card équipée de son proc, du wifi a/b/G/n et des pins d’entrées/sorties. Ca te rappelle quelque chose ?

Oui, c’est basiquement une sorte d’Arduino sous stéroïdes et avec un form-factor standardisé.

Un autre truc absolument génial, c’est que le IMP est programmable, administrable, rattaché à une solution en cloud. Ce qui veut dire que peut importe où tu es dans le monde, tu peux reprogrammer un IMP à 6000 bornes de distance, consulter ce qui se passe, loguer des datas etc.

Mais la brillance du truc, le pompon total, l’awesomeness intersidérale, la p’tite pellicule de givre sur le bébé sous les pizzas c’est que du fait que le form-factor est standard, les mecs sont en train de discuter avec de gros fabriquants pour intégrer un slot permettant d’y caler la carte pour gérer des trucs de dingues.

THE INTERNET OF THINGS IS NAHOW MOZAFOCKA

L’awesomeness elle est là. C’est que dans 6 mois, on pourra acheter des laves-linge, frigogidaires, micronde, cafetières, congélos, TV… avec un slot pour ce truc et on pourra programmer tout ce qu’on veut dessus pour commander l’appareil en fonction de nos desirs/besoins.

Ah oui détail supra intéressant, chaque carte ne coûte que 25 deullors. Et ce sera dispo en juin avec tous les SDK que tu veux 🙂

 

Viaplus d’infos

5 commentaires

  1. CaseyN dit :

    Woohoo ! (Oupas)

    Le WiFi n’est pas fait pour l’internet of things ! Il consomme trop en mobilité et pour le fixe c’est trop galère à configurer.
    ZigBee est fait pour cela (et tu sais que les arduino en sont friands). Et si c’est pour une machine fixe, outre toujours le ZigBee, on peut mettre le CPL pour tout ce qui est branché en permanence/besoin de débit.

    Pour preuve Free a lâché le WiFi dans son boitier TV et utilise ZigBee pour sa télécommande. Ça c’est l’internet des Objets !
    Le WiFi est pour le LAN et le Bluetooth pour du PAN. Le HAN (ou le BAN) est autre.

    L’idée (j’ai pas encore regardé la vidéo par contre) est par contre très bonne pour que la SD devienne le nouvel Express Card.

  2. Maxime dit :

    ce qui me fait peur dans ce genre de truc, c’est le cloud.
    mine de rien, les types chez Electric IMP, ils ont toutes les infos et tous les pouvoirs; excusez ma parano, mais ça fait pas mal big brother. Une fois que toutes les maisons seront équipées, le FBI, CIA et autres vont sérieusement s’y intéresser ! ! !

  3. CaseyN dit :

    +1 : Ce genre de solution n’a pas de besoin d’avoir du Cloud s’il y a un serveur en local.

  4. Helas_non dit :

    hélas non, il faut se connecter au cloud, car c’est dans le cloud que les commandes sont interprétées et que les ordres sont renvoyés au boitier, pour exécution.

    Le jour où le cloud sera non disponible, pas de portes qui s’ouvrent, pas de frigo qui passera des commandes tout seul au super marché ….

    Maxime peut être parano. Ses lampes s’allumeront que si BigBrother l’autorise.

  5. CaseyN dit :

    @Helas_non : Si tu reprends mon commentaire tu vois que je propose un serveur en local. Le Cloud tel qu’on le connait aujourd’hui est la suite du Web nommé 2.0, selon certains le 3.0 sera la décentralisation (le vrai internet et non le Minitel 2.0). Chacun possédera son serveur pour ses données et ne dépendra plus d’un Google ou FaceBook ou Apple. Par heureux hasard, les projets comme le IMP et toute la domotique/internet des objet est parfois nommé Web 4.0. Selon mes courtes études mathématiques 4 est après 3, donc il serait logique que le serveur gérant tous ces objets sera chez soi. Le Cloud Personnel si l’on préfère. Et tu seras Big Brother chez toi.

    Bon, j’y retourne, j’ai un Monde à diriger.

Commenter






4 × = seize

Page optimized by WP Minify WordPress Plugin