Archive pour la catégorie ‘Apple’

Le mot du blog : Je suis toujours fasciné par l'inventivité des mecs pour nommer leurs apps sur Cydia.

Il y a plusieurs grosses raisons pour lesquelles j’attends impatiemment l’arrivée du Jailbreak de l’iPad 3 :

  • Sbsettings
  • Utiliser mon dongle blutooth GPS avec mon iPad WIFI pour avoir un gros TomTom dans la voiture
  • moultes petits tweaks (je ferais une liste un jour promis)

Mais il y en a un qui me fait particulièrement baver depuis quelques jours, c’est SwipeSelection. Le truc, tu te demandes pourquoi c’est pas DE BASE sur tous les iPad :

Là t’as le concept de Daniel Hooper qui a fait parler de lui il y a deux semaines :

Et là, le tweak réalisé par Kyle Howells et dispo gratuitement sur Cydia :

Je te rappelle donc que ça s’appelle SwipeSelection, c’est gratos, c’est sur Cydia et avec un peu de bol ce sera dans iOS6.

 

 

Concernant le Jailbreak, ça avance bien, 5.1 et 5.1.1 sont Jailbreaké par quelqu’un d’autre que i0nic (qui je le rappelle a décidé qu’il ne rendrait plus public ses failles…). On peut s’attendre à ce que ça arrive ce mois-ci cependant.

 

Ce qui est cool :-)

Via

Le mot du blog : Cron-nichowaaaaa

Il y a un truc que j’adore avec mon NAS (un Synology ds410) c’est sa fonction DLNA. En fait cela permet à n’importe quel périphérique compatible DLNA de venir piocher dans le NAS pour du contenu multimédia.

Là où cela devient intéressant, c’est pour les consoles notamment. La PS3 et la Xbox 360 sont compatibles DLNA et sont donc capables de venir chercher directement dans le NAS de la musique pour la passer pendant que je joue à mes jeux préférés. Joie !

Ce que je te propose ici jeune foufou des villes, c’est de faire en sorte que le répertoire où l’on stocke cette musique sur le NAS soit toujours l’exact reflet de ta bibliothèque iTunes pour que tu n’aies pas à te demander si la musique que tu veux écouter en jouant est bien dispo ou si tu ne l’as ajouté qu’à iTunes.

On va utiliser Rsync et Cron pour ça. Rien de bien sorcier tu vas voir :

Maintenant, peu importe ce que tu fais dans ta bibliothèque iTunes (ajout de musique, suppression, modification des tags, organisation…), ce sera dispo au pire quelques heures plus tard sur tes appareils compatibles DLNA sans que tu n’aies quoi que ce soit de plus à faire.

C’pas génial ça ?! Hein ?! HEIN 8?!8

Pour info, voici la commande finale à remanier à ta sauce :

rsync -au –delete –exclude ‘Podcasts’ –exclude ‘/Ajouter automatiquement à iTunes’ –exclude ‘/Ringtones’ /Users/ton_nom_de_user/Music/iTunes/iTunes\ Music/ /Ton_chemin/Ton_dossier_de_backup/

Bien entendu si tu fais de la merde et que tu perds des données je ne saurais être tenu pour responsable. Mais à priori y a pas de raisons pour que ça foire. Mais quand même je préfère le dire. ET ON COMMENCE PAS SES TESTS SUR DES DOSSIERS DE WHAT MILLE PETAZILLION DE FICHIERS INESTIMABLES !!

Le mot du blog : Une sorte d'"Apple pad" en gros.

Gametel bluetooth gamepad adds iphone ipad support 0 Image via là

J’entends ce matin une information (appelons là comme ça) qui affirme qu’Apple travaillerait sur un contrôleur physique pour le jeu vidéo.

C’est absolument évident. Et c’est plutôt cool.

Y a deux énormes raisons qui me font penser que cette affirmation est fondée.

La première, c’est qu’Apple, sait que la majorité du jeu consommé sur des appareils portables (DS, PSP, iDevice, Androïd…) le sont à domicile ou en tout cas en environnement contrôlé (je retrouve plus le lien de l’étude, faudra me croire sur ce coup). C’est ce qu’on appelle le couch gaming. Apple sait aussi forcément que si les iDevice ont permis d’inventer des concepts très bons, (Tiny wings, Bumpy Roads, Jetpack, nuts, Canabalt, Harbor master…) ils en sont limités à ça de part la conception même de la plateforme.

Non, un FPS avec des contrôles tactiles, c’est pas un bon FPS. Pareil pour un TPS. Pareil pour un jeu de caisse. Pareil pour un Shoot them up.

Pour jouer au même niveau dans l’esprit des gens qu’une console « conventionnelle » (PSP, DS) les iDevices doivent avoir un accessoire de contrôle physique. Des STICKS BORDELS !

Voilà donc pourquoi j’y crois :

  • L’iPad, l’iPhone, et l’iPod touch deviendront des consoles « comme les autres ».
  • Des concepts de jeux peuvent faire leur apparition sur ces supports. (Trackmania, je te veux…)
  • Les sticks permettront de développer des jeux plus « sérieux » plus « Hardcore Gamer ». La plateforme sera donc plus prise au sérieux, les jeux aussi. Les studios seront prêt à investir plus.
  • Les jeux seront vendus probablement plus chers (ce qui est une bonne chose pour des jeux de qualités à la Uncharted, Assassin’s creed…) sans pour autant bouffer les jeux indép’ à moins de 3 euros. Apple se rémunère sur le prix de vente ne l’oublions pas :-)
  • D’autres ont déjà tenté de créer cet accessoire, mais ça a besoin d’être un standard, contrôlé par des APIs qu’Apple fournit pour que ce soit utilisable dans tous les jeux.

Mais il y a une autre raison pour laquelle Apple bosse sur une manette. On en parle régulièrement avec Ludo et il est évident qu’Apple cherche un moyen de « consoliser » son Apple Tv. Ce qui ne passera pas sans une vraie manette. Bien sûr on pourrait utiliser les iDevice comme périph’ d’entrée. Mais je pense que, même si leurs écrans et surfaces tactiles seront parfaitement exploités (ça ne fait aucun doute), une plateforme n’est pas sérieuse sans une vraie putain d’manette avec des putains d’boutons dessus.

Même avec la meilleure techno tactile au monde, je ne joue qu’à tiny wings, canabalt, et reckless racing sur l’iPad. Deux jeux où la seule action est de toucher l’écran au bon moment et un jeux d’arcade au gameplay fin 90″ parfaitement adapté à une absence de vrai contrôleur puisque né lorsqu’on configurait encore les cartes son à grand coup d’adresses IRQ. Donc quand les controleurs était plus que moyens.

Ce que je veux dire, c’est qu’Apple voit très bien que le jeu est à sa portée. Elle a vu ce que Nintendo s’apprête à faire avec la Wii U. Mine de rien elle nous entend certainement gueuler contre le manque d’un vrai accessoire de jeu. Apple à déjà convaincu les studios de venir. Tous les gros éditeurs et studios sont là (Japonnais à part comme d’hab’). Ils expérimentent, ils testent poussent les limites « pour voir ».

Le jour où on a une manette « à docker » à tout ce beau monde ça pourra faire très très mal.

En attendant, en tant que joueur je pense que l’iPad et l’iPhone sont pour le jeu ce que les magazines sont à la salle d’attente : on les utilise parce qu’on a rien de mieux à se foutre sous la main.

Le mot du blog : Et en plus c'est dégueulasse.

Multi user ipad

Il y a quelques jours, je discutais avec Ludo du nouvel iPad. Et puis Ludo en est venus je ne sais plus comment à :

« Enfin c’est quand même con que ce soit toujours pas foutu de gérer plusieurs utilisateurs« 

Alors je sais pas si c’est parce que je vis seul et que je suis un heavy user de mon iPad ou quoi, mais je comprends pas pourquoi tout le monde veut en faire un device multi people.

Et j’lui ai répondu que j’allais en faire un article tiens ! Voilà. Un peu de contexte ne fait padeumaleu. C’est deubonneufactureu.

Oui mais c’est pas ça le projet

Pour comprendre à quel point l’iPad (bon on va parler que de l’iPad, mais ça s’applique virtuellement à n’importe quelle tablette) n’est pas fait pour être multi comptes, je pense qu’il faut bien cerner la promesse faite par Apple.

La promesse que te fait Apple quand tu claques 400 euros minimum dans un iPad c’est celle de l’instantanéité. A tout moment. Dans tous les domaines. Pour tout faire.

Et mine de rien je pense que si on doit expliquer pourquoi L’iPad n’est pas multi-users ça tient là dedans.

Pour tout faire dans tous les domaines ? Tout tout tout ?

Azy on va pas chipotay ! Force est de constater que l’iPad est de plus en plus capable. C’est pas tant lié à ses capacités propres qu’à son putain d’écosystème de Badass des bois. A l’époque où je gueulais que l’iPad était un appareil de consultation (la veille de sa sortie en gros) c’était probablement assez vrai. Aujourd’hui cet aspect consultatif n’est pas le seul. Loin de là.

Aujourd’hui tu peux faire de la zik avec GarageBand, tu peux écrire (je suis le seul à écrire des textes de plus en plus longs sur les claviers tactiles sans que ça me gêne plus que ça ?), tu peux peindre (et des trucs pas dégueulasses en plus), tu peux visioconférencer bref, tu peux produire.

Et dès qu’il y a production, il y a un problème quand on parle de partage. C’est pas Frédéric Mittrand qui va me contredire.

J’ai pas forcément envie qu’on lise ce que j’écris, qu’on voit ce que je monte, qu’on écoute ce que je fais quand on prend mon iPad.

Alors tu vas m’dire, convaincu d’avoir raison (alors que bon quand même tu sais que j’aime pas ça :-) ) :

 » Bah oui mais si l’iPad avait été conçu pour du multi-user, y aurait pas du tout ce problème. Pauv’ connard !!« 

Ah oui l’insulte. Carrément.

Le problème si l’iPad était multi-user c’est qu’on serait confronté au problème du rapport. TIENS ! Tu l’as pas volée celle là !

On gratte un peu, on trouve un grand romantique.

Tu peux demander à n’importe quel utilisateur d’iPad, il est pas question quand tu veux vérifier un truc sur le net, lire ta timeline, twitter, surfer, jouer, Google Earther, GoodReader… de le trouver dans les mains de quelqu’un. Quelqu’un qui lui fait des trucs dégueulasses… Sous tes yeux… Qui jure qu’il pourra tout t’expliquer… C’est ça ouais !

Ce que je veux dire, c’est que le rapport avec une tablette est complètement différent de celui que tu peux avoir avec un ordi et ses multicomptes. Il faut que ça bombarde. La consultation, c’est MAINTENANT ! Et j’estime qu’à 50 berges ta mère est capable de faire cuire des nuggets sans regarder sur marmitton en foutant ses doigts plein d’beurre sur l’écran !

Tu comprends ce que je veux dire ? Bordel ! T’as ta vie là dedans !

Le partage d’une tablette ne peut pas garantir l’instantanéité, la disponibilité de l’information qui est LA promesse, LA killer feature, l’awesomerie de la chose.

Mais tout le monde peut pas se payer un iPad

Bah t’as les tablettes Android pour ça ! Avec Flash ! HA hA le con !

Non j’déconne.

Bon déjà excuse moi mais un gamin de moins de 15 ans qu’a un iPad à lui, tant que tous les bouquins de sa scolarité seront pas dispo dessus ça me dépasse un peu. Pour poster de la merde sur Facebook et être un haxor sur Angry birds il peut très bien se contenter de son Smartphone. Faut pas déconner, avant 15 ans, c’est papa/maman ou les grands parents qui payent les caprices. D’autant que tu peux être tranquille, il abandonnera pas sa console ou son pc pour autant.

Nonobstant, Apple, pas con, joue énormément sur le roulement. Contrairement à une idée véhiculée par on ne sait qui, un iPad n’est pas obsolète à la sortie de la génération suivante. Loin de là. Les générations d’iPad se refilent, se revendent etc. Un iPad neuf vendu, c’est souvent un iPad d’occas’ vendu et encore souvent un nouvel utilisateur convaincu. T’as vu, j’ai pas dis à chaque fois. Le UN pour un on y est pas encore comprends moi bien, mais on tend vers ça. Y a qu’à voir le cassage de gueule des ventes de PC pour s’en convaincre.

Une grande partie de la promesse des tablettes tient parce qu’elles sont personnelles. Elles ne se prêtent pas. Elles ne sont pas multi-users.

Ce sont des slips numériques.

Le mot du blog : Jean Michel en retard

Bon alors au début j’voulais vous tourner un test au ski pis après je me suis rendu compte que ça allait être trop tard. Pis après j’ai eu du boulot, pis j’ai oublié pis voilà.

Mais mieux vaut tard que jamais. On m’a donc proposé fin novembre de tester les Glovetip. Mais qu’est-ce donc me diras-tu ?

Dans le principe c’est vraiment pas con du tout. Tu sais que nos iMachins sont tactiles et uniquement sensibles aux doigts. Donc automatiquement l’hiver, soit tu te gèles les doigts en répondant au téléphone soit tu réponds pas au téléphone et tu passes pour un ours qui hiberne tout l’hiver aux yeux de tes connaissances.

C’est là que Glovetip intervient :

Glovetip-2
Un instrument de torture ? Une plaque à induction ?

Glovetip-1
Non madame ! UN GLOVETIP

Les Glovetips on va les voir comme deux pastilles reprenant le principe du regretté Pin’s. L’une d’entre elle est munie d’un aiguillons qui transperce l’épaisseur de tissu de ton gant pour se planter dans la deuxième partie : la rondelle de caoutchouc que tu auras glissé dans un des doigts. Personnellement je l’ai mis dans le pouce droit de deux paires de gants différentes. Comme ça j’ai deux paires de gants équipées. Pas fou le gars.

Alors je connaissais ce type de produits avant qu’on m’en parle et j’avais plusieurs idées arrêtées qui se sont confirmées ou pas :

Avoir un truc dans le doigt du gant ça doit être très très désagréable.

Je ne te cache pas que la première fois que tu vas enfiler tes gants équipés, ça va te faire chier. Tu vas pas arrêter de triturer le bordel comme une croute que tu devrais pas toucher (l’image est belle je sais, mais c’est exactement ça). En fait au bout de quelques minutes t’y fais plus du tout gaffe. Vraiment c’est très très loin de ce que je m’imaginais en terme de feeling. Bon point.

Ca doit niquer les gants.

Faux. J’avais aucune crainte là dessus et je peux te garantir après 3 mois d’utilisation quotidienne (le délais aura finalement servi à quelque chose :-) ) que mes gants n’ont pas eu de problème. Qu’ils soient en laine ou des gros gants de surf en gortex. Y a pas de problème du tout. Rien. Bon je te recommande quand même pas de foutre ça sur des gants MAPA.

Mais ça doit se décrocher de peur ce truc nan ?

Je croyais aussi. Mais j’ai paumé mes gants avant de perdre le Glovetip qui était dessus (donc après deux mois d’utilisation). Comprendre par là que l’erreur humaine est plus dommageable que le maintient des Glovetip. Non, ça ne bouge pas, même avec une utilisation quotidienne.

Oui enfin ça m’étonnerait que tu écrives un mail avec ça.

Effectivement, tu vas pas écrire un programme présidentiel avec tes gants (encore que ça expliquerait pas mal de choses pour certains candidats…) mais honnêtement, pour un « Ok », « Nope », « LOL » ou un « Pas de problème, j’enfile un slip et j’arrive ! » ça passe sans soucis. Ca marche même absolument parfaitement pour décrocher ou chercher une musique. Ce qui est plutôt jovial. J’ajoute qu’après quelques utilisations tu as vraiment une dextérité pas dégueulasse. Contrairement à ce que je pensais.

Ca vs les gants qui marchent directement.

C’est une excellente question. Pourquoi acheter ce type d’accessoires plutôt que des gants qui fonctionnent parfaitement d’origine ? La seule réponse évidente que je vois c’est : « Parce que j’aime mes gants ». Non mais c’est vrai ! Si t’as des gants t’es pas non plus OBLIGE d’en changer. Parce qu’à moins de claquer moultes brouzoufs, les gants tactiles, c’est de la merde.Ils peuvent bien marcher hein, mais si il te protège de quedal niveau froid c’est pas gégé. Les gants en cuir fonctionnent aussi directement, mais niveau précision pour taper, c’est pas l’éclate soyons honnêtes.

Ca coûte quoi ? Dois-je les acheter ? Recommandes-tu ce produit ? La tension est à son comble !

15 euros pour équiper deux doigts (donc une paire de gant en gros si t’es normal). Alors, c’est là que je suis le plus réservé. A 10 euros j’t'aurais dis de foncer sans hésiter. 15 euros on est déjà en train de franchir un cap, faut que tu vois si tu en as vraiment besoin. En tout cas, demande toi si virer tes gants pour utiliser ton téléphone c’est un truc qui te pourrit suffisamment la vie pour y mettre 15 euros ? Si ça peut t’aider, j’aurais du mal à revenir à des gants pas « Glovetipés », mais j’aurais pas envisagé m’en équiper pour autant avant de tester. Tu vois la nuance ?

Fonctionnellement, ça tient absolument ses promesses. Reste à voir si t’es suffisamment réceptif à ce genre de confort.

Si c’est ton cas, sache que c’est donc un produit Klaki Approved

Et ça se trouve chez Glovetip

Le mot du blog : BONSOIR. Bonsoir.

T’as remarqué comment j’suis dans ma période tuto en ce moment ? :) Et dans ma période « tutos pour aller plus vite » ?

Eh bah oui bah c’est comme ça.

Bon procédons par étapes :

Le constat

L’autre jouuuurrr, je cherchais à consulter mes mails. J’étais tranquillement en train de lire toutes sortes de pubs sur la saint Valentin d’ta mère et autres méthodes de gourou pour faire grandir mon énorme capital sympathie quand soudain : la révélation

Mais tu rames enfoiré de Mail ?!

Et alors là c’est typiquement le genre de truc « When you see it… » . Une fois que t’as remarqué c’est foutu. Ca devient obsessionnel.

Je suis donc parti à la recherche de solutions. Et d’abord voir si j’étais le seul blaireau à qui ce phénomène étrange se manifestait.

Nous sommes moultes.

Pléthore même ! Un fil sur le support Apple te le confirmera . Le problème est lié à ce que j’appelle un goulot d’accès. Il y a il semblerait une couille sur le dur. Pas physique, mais logiciel. Lion et mail essayent d’accéder à quelque chose qui n’existe pas, ou mal, ou pas comme il faudrait.

Alors c’est là que ça devient un peu particulier, y a plusieurs manips qui peuvent résoudre le problème. 4 en fait :

La manip dite du « H4x0r aux 32 bits »

Tu connais ce sentiment ou tu fais une manip toute bidon en 10 secondes sur une bécane et où tu changes la vie de son propriétaire ? Bah là c’est la même.

  • Tu vas dans ton dossier applications
  • Tu fais un clic droit sur « Mail.app »
  • Lire les informations
  • Coches « Ouvrir en mode 32 bits »

Relances Mail.

C’est la manip qui a fonctionné tout de suite pour moi. Mais genre le jour et la nuit quoi. Du coup je me suis arrêté là. Mais apparemment ça marche pas pour tout le monde et d’autres manips sont à tenter si c’est le cas.

La manip dite du « OK T’AS ENVIE DE JOUER »

Un vieux dicton de Mac user dit : « Quand ça déconne, c’est les permissions ou une couille dans le dossier « library » . 2 fois sur 3 guaranteed

Donc, après étude approfondie (enfin recoupement d’infos dans les forums comme quoi ça sert quand même) il s’avèrerait (le verbe s’avérer au conditionnel… How AWESOME) que ce ralentissement soit une énorme galère de Lion pour gérer les contacts du carnet d’adresse. On sait pas pourquoi, mais le p’tit père galère.

Il semblerait cependant que la manipulation suivante permette un retour à la normale.

/!\/!\/!\ Je te rappelle que je n’ai pas moi même expérimenté cette manip => backup et tout le tintouin ! /!\/!\/!\

  1. Assure toi que ta synchro iCloud est désactivée dans les préférences réseaux. Si c’est pas le cas, délogue toi.
  2. Backup tout de suite ton carnet d’adresse sur ta machine. Tu l’exportes complet et tu le gardes quelque part.
  3. Vérifie qu’iCloud a bien tout tes contacts
  4. Assure toi que AddressBookSync n’est pas en train de faire sa sale besogne dans le moniteur d’activité. Si il le fait : bute le à coup de pelle.
  5. Va dans ton répertoire où se trouve ta configuration de Carnet d’adresse (~/Library/Application Support/Address Book/) supprime tout SAUF Configuration.plist.
  6. Retourne dans les préférences systèmes > iCloud et vérifie que « Contact » n’est pas coché. Coche le et la synchronisation démarre.

La manip dite du « IMPOSSSIBRUUUUUUU »

/!\/!\/!\ Je te rappelle que je n’ai pas moi même expérimenté cette manip => backup et tout le tintouin ! /!\/!\/!\

  1. Eteins ton Mac et redémarre en maintenant la touche Alt. On te propose alors Macintosh HD ou recovery.
  2. Prends la deuxième option « Recovery quelque chose »
  3. Après chargement sélectionne « utilitaire de disque »
  4. Vérifie le disque et fais les réparations nécessaires
  5. Pareil pour les permissions
  6. Une fois terminé (ça peut prendre du temps) redémarre ta bécane et laisse spotlight indexer la machine

La manip dite du « J’ai fais tout ce que j’ai pu »

A priori si on est dans cette merde après avoir essayé tout ça, c’est perdu. C’est pas grave, ça arrive.

Go clean install.

Désolé.

Mais j’espère quand même que t’as réussi à faire quelque chose avant :-)

Page optimized by WP Minify WordPress Plugin