Archive pour la catégorie ‘Expérience’

Le mot du blog : Détend toi chouchou, être vulgaire c'est rigolo.

On essaye des trucs avec Vermoot à la musique, W4yap à la prise de vue et votre serviteur au texte. Hésitez pas à me dire si ça vous plaît (ou pas hein on est pas en Russie).

Lire la suite

Le mot du blog : Poumta POUMTA ! toudidoudidoudidoudidoudidou. Poumta POUMTA !

Si t’as un vieil adaptateur Magsafe qui traîne dans un coin et un Macbook avec un Magsafe 2, cette vidéo pourrait t’intéresser.
Il est pas né le mec qui me fera claquer 12 balles pour un adaptateur passif alors que je sens qu’il y moyen de moyenner autrement. Et dans 2 minutes, tu sauras toi aussi comment te passer de l’adaptateur Magsafe d’Apple :

Fonctionne nickel chez moi. Ch’uis pas responsable des dégâts que tu pourrais faire etc etc.

La routine habituelle 🙂

Le mot du blog : Paypal, CPU c'que c'était...

MàJ du 06/02/2017 : PayPal vient de me rembourser du montant exact de l’achat après nouvelle délibération autour du dossier que j’ai constitué, entres autres, grâce à Intel. Donc j’suis content. Juste un peu dommage qu’il ait fallu autant se battre pour se faire entendre. Je laisse le billet en ligne pour que ceux à qui ça pourrait arriver dans le futur sachent que « Yep, ça existe, et c’est un cas sauvable en tant qu’acheteur ».

 

Accroche-toi à ton chip mon gars parce que le truc est tellement ouf, l’expérience vaut presque mes 207 euros perdus.

Ça fait longtemps que j’en avais envie, et les derniers soldes Steam ont eu raison de ma volonté, je me suis refait un PC pour jouer. Bon, jusqu’ici le projet est jovial.

Je me mets donc en chasse de ma config et je décide de me prendre un truc qui tient bien la route à base de i5 6600k et GTX1060, mais j’veux pas t’emmerder avec les détails techniques parce que c’est pas ça le plus important.

Comme j’aime bien ne pas payer plus cher que ce qu’il est possible de payer, je me dis que Burning Fucking Meuchine (c’est le nom de mon PC, tu vas comprendre pourquoi) pourrait en partie être monté avec des pièces d’occasion. Je trouve ma GTX1060 6 Go à 200 balles sur eBay (avec facture et achat de 15 jours plus tôt, nickel) et mon CPU sur le « bon » coin (avec facture d’achat de septembre 2015, ça fera le taff).

Le CPU est vendu par un particulier, on me dit qu’il fonctionne bien et lui aussi est à 200 balles. Je demande à payer par PayPal histoire de pouvoir si nécessaire bénéficier de la protection des achats de PayPal. Pas con le gars, on m’la fait pas comme ça. Le vendeur accepte (en me faisant quand même raquer la com’ de PayPal, mais bon c’est moi qui le demande après tout), tout va bien.

Je reçois le proco, et premier truc qui me chiffonne, la facture est pas au nom du mec qui me le vend… Mais sur le moment ça me braque pas. Je le monte, je le testouille deux jours en charge (jeux, benches, un p’tit overclock des familles pour voir, avant de le pousser éventuellement plus fort, la routine…) et puis je m’absente deux jours. Quand je reviens, la bécane ne démarre plus. Elle est prise dans une petite boot loop ma foi bien casse-couille quand tu rentres avec l’envie de jouer.

Lire la suite

Le mot du blog : Un billet... à recommander ( •_•)>⌐■-■ (⌐■_■)

Cette vidéo je l’avais faite il y a quelques mois pour réagir à cet excellent billet avant de finalement la laisser dormir dans un coin de mon dur.

Et comme je vois tout le monde s’affoler sur la bulle de contenu qui nous entoure sur le net depuis l’élection de Trump, je me suis dit que finalement j’allais la sortir.

Comment faire pour essayer de voir un peu autre chose que ce que te recommande Youtube ? Spoiler : ça se fait pas tout seul, faut titiller un peu sa curiosité et sortir un chouille de sa zone de confort. Mais ça vaut grave le coup. Dans la vid, je te dis comment je gloutonne YouTube et quelques astuces trouvées au fil du temps pour toucher des sujets plus vastes que ce que Youtube nous propose par défaut. Je réinvente rien, mais j’expose deux trois trucs qui me semblent importants à garder à l’esprit quand on bouffe du contenu sur Youtube. Et ce qui est cool, c’est que c’est finalement applicable pour plein d’autres trucs…

Bref, je te laisse regarder ça et si le format te branche, dis-le me le. Parce que je m’sens bien d’en faire d’autres dans le même genre, sans doute un peu plus peaufinées.

Le mot du blog : AZY l'grossier personnage là !

TL;DR : Si t’as pas le temps de lire, j’ai pas le temps de te le résumer.

J’aime pas trop taper sur ceux qui diffusent de l’info en général. Pas par corporatisme (haha), juste parce que je me dis que les lecteurs sont grands, ils doivent bien voir quand une info est biaisée, incomplète ou tout simplement fausse. Mais quand je vois qu’en quatre jours on a eu trois cas d’école, repris par autant de boîtes dont l’info est le métier, sans vérifications aucunes et que la semaine n’est pas finie… Je me dis qu’on est pas dans la merde. Lire la suite

Le mot du blog : IA SPORT... TSEUNEUGAYME.

Parcourant depuis sa Waterloo natale et comme à son habitude une bière à la main la souris dans l’autre un forum dont nous tairons le nom, Bertrand-Eude trouve soudain un sujet qui l’intéresse : IA et bots dans les jeux vidéos.

L’un des protagonistes de ce fil de discussion pose sur la table l’IA, à l’époque révolutionnaire, de Quake 3 Arena qui, non contente de savoir nager dans de superbes maillots de bain, était aussi connue pour son adaptabilité aux styles des joueurs.

He’s aliiiiiive

Le principe : appliquer au maximum de ce que l’époque permettait une sorte d’apprentissage génétique des meilleurs comportements à avoir.

Très basiquement : tu évolues, je m’adapte. Tu me butes, je cherche à comprendre pourquoi. Et le tour d’après, je ne reproduis pas le même schéma.

Le but du jeu de Quake 3 pour les plus jeunes d’entre vous (ou les sombres N00bs. Choisis ton camps camarade) : Une arène, 16 connards sous ritalin et un chrono. Le plus de tués = le plus de points.

Mais Quake 3 est sorti à une époque où l’on n’était pas toujours connecté (1999). On pouvait donc, en attendant la prochaine LAN, s’entrainer contre des bots. Des bots (que j’aime à imaginer portant le nom de Harry) dont la promesse était, nous l’avons vu, de s’adapter à ton jeu pour te forcer à te sortir de ta routine, de ta zone de confort. Lire la suite

Page optimized by WP Minify WordPress Plugin