Archive pour la catégorie ‘humeur’

Le mot du blog : Leave the Home button aloooone

Bordel. L’ascenseur émotif tu connais ? Ce moment où tu passes d’un sentiment à son contraire en un minimum de temps.

Et bah c’matin en p’tit déjeunant c’est exactement c’que j’ai vécu entre deux princes. D’abord j’ai été super content d’apprendre que dans la 4.3 de nos futurs iPad, nous allons pouvoir choisir entre « L’AWESOME x INSANE x YOUTUBE* lockage du sens d’affichage » et « coupage de son qui sert à rien sur un iPad parce que c’est pas un téléphone bordel de merde » pour le p’tit switch de tranche de l’iPad.

Bon ça c’est cool.

Mais une autre info nous est parvenue, c’est celle des nouvelles gestures de la 4.3 :

Alors bon pour ce qui concerne le nouveau moyen de switcher entre les applis, pourquoi pas. J’trouve pas ça hyper ouf de praticité, ça va être source de fausse manip’ incroyab’ dans les applis. Hein, parce que rappelons tout de même que le swype d’un doigt sur un item, c’est pour dire qu’on veut le supprimer soit dit en passant. On le sait que ça va merder à un moment où un autre, c’est le problème de toutes les navigations basées sur la reconnaissance. Donc je t’explique pas comment ça peut vite devenir über chiant d’avoir une boîte de dialogue pour finalement annuler une suppression qu’on ne voulait pas puisqu’on voulait juste changer d’appli. Connard.

Et donc en parallèle de cette vidéo, le truc qui tourne aujourd’hui c’est que le bouton « Home » viendrait à disparaître sur de futurs iPad et iPhone (2 et 5 peut-être même). Et là, d’un coup, j’ai envie de mourrir. Bon j’exagère un peu, mais je pense que ce bouton ne doit JAMAIS disparaître tant que la seule alternative sera le tactile.

Sous prétexte que maintenant en faisant une gesture à la con (un pinch à 5 doigts) on revient au springboard et qu’en swypant à 4 doigts on passe d’une appli à l’autre bah on vire le bouton home ? Les gens qui n’ont que 4 doigts sont condamnés à ne plus jamais sortir d’une application ?

Et bah non ! Moi j’suis désolé, mais supprimer ce bouton est une connerie sans nom. C’est d’la merde. Et pour moi, il y a une raison très simple, c’est la frustration. Que comme chacun sait je supporte très, mais alors TRES mal.

Un bouton home « Hardware » sera toujours nécessaire d’après moi. Parce qu’il y a des fonctions pour lesquelles, c’est historique, on a besoin d’un retour.Et quitter une application en est une. Switcher en est une. Le jour où tu « tapotes » sur un bordel et qu’il se passe rien, tu vas être comment ? Vénère.

Avec l’awesomeness les appareils tactiles ont apporté un truc : La capacité à frustrer. On voit, on touche; si ton appareil se plante il remet en cause tes sens que tu sais être bien calibrés. Normalement si tu touches un truc c’est qu’il était là et pas ailleurs. Si ton device à une réaction inattendue (genre revenir au springboard alors que tu voulais switcher entre deux applis), IL se fout d’ta gueule, TU LE SAIS QUE T’AS FAIT LE BON GESTE. C’est CE GROS CON DE TELEPHONE QU’A RIEN COMPRIS ! J’ai l’intime conviction qu’encore aujourd’hui appuyer sur un bouton rassure. On comprend. J’appuie, un signal électrique est envoyé, interprété et j’ai ce que je veux ou pas, mais c’est pas moi qu’ai merdé je le sais j’ai APPUYE. Tapotes et c’est autre chose « J’tapote, tiens c’est un peu plus long que d’habitude, je retente, MERDE ça a changé de menu, MAIS NON J’VOULAIS PAS APPELER GERARD ENCULE D’TA RACE ! Hey !! Salut Gérard. Ca va ? »

Avec le bouton Home, tout est plus simple. Je comprends même pas qu’on se pose la question de son existence pour être honnête. Plus on va vers le tout tactile et moins on est tolérant à l’approximation de la reconnaissance parce que plus on en dépend. Et faire le con avec 5 doigts, ça peut être très sympa, mais pas pour le sujet qui nous préocuppe aujourd’hui.

Justement, un autre aspect qui me fait partager avec moi même cette idée, et donc confirmer que je suis en accord avec mon esprit torturé, c’est l’iPhone. L’énorme force de la gamme d’appareils tactiles d’Apple, c’est qu’ils partagent quasiment sans exceptions (ou alors mineures) leur manière d’être utilisés. Les gestuelles sont les mêmes, les fonctionnalités sont les mêmes, seuls les domaines d’utilisations changent.

Il est HORS de question que je doive faire un pinch à 5 doigts pour revenir sur le springboard de l’iPhone. D’abord parce que ça me condamne à utiliser mes deux mains en permanence, ce qui est exclu, j’ai plein d’autres trucs à faire de ma deuxième main. Ensuite parce que l’écran (et donc la surface tactile) est trop petite pour ça. C’est juste too much pour l’iPhone. Imagine toi à 5 doigts sur l’iPhone quoi ! Et par conséquent j’vois pas Apple le faire dessus.

Ergo : J’vois pas Apple le faire sur l’iPad. Qui aurait alors une façon différente de switcher/retourner au springboard que l’iPhone. Donc pétage de plomb pour les utilisateurs d’iPad en même temps possesseur d’iPhone (qui sont une chiée quand même) qui devraient jongler entre deux façons de faire la même chose dans une interface qui est scrupuleusement la même et qui fait justement la force de ces deux produits.

Voilà. Voilà pourquoi on a ENCORE besoin d’un bouton Home. Voilà pourquoi j’en suis plus que certain, les mêmes que ceux qui réclament sa mort aujourd’hui regretteraient tôt ou tard sa disparition. Et voilà pourquoi aujourd’hui TOUS les smartphones ou tablettes ont au moins un bouton fonctionnel autre que on/off. Un truc qu’est là, qu’il soit comme le bouton « home » des iDevices ou capacitifs. Le point (0,0) de la navigation sur ton device. Quand tout merde c’est là que tu t’y retrouve. Le bouton « Home, c’est l’Agence tous risques de la navigation »

Appelle moi réac si tu veux cher lecteur chéri mon amour, mais j’m en fous, pour le moment, ce bouton on le need.

Period.

Dans 10 ans on relira peut être ce billet en ce disant « Putain mais quel vieux con déjà jeune, comment il s’est planté sa mère. Tiens repasse moi un peu de cette délicieuse Pizza en tube. » Mais fallait que ça sorte. Et en plus comme d’habitude, je supprimerai cet article et nierai grâce à mon super pouvoir de la mauvaise foi.

Wala. Bon et toi tu veux qu’il crève ce bouton ?

*Le youtube employé comme adjectif (mais toujours associé à un VRAI adjectif compréhensible comme « insane » ou « awesome » ou encore « cute ») est une unité quasi infinie d’awesomeness dans mon esprit. Et par conséquent maintenant dans le votre puisque je viens de l’introduire subtilement. Mon plan machiavélique fonctionne à la perfection. Mouhou Mouhou Ha HA.

Via et aussi

Le mot du blog : Light is right !!!!

J’ai pas eu le Macbook Air en main. Mais il y a un truc qui me turlupine depuis la sortie de ce dernier et plus j’y réfléchis, plus je me dis qu’il faut que j’vous en parle. Donc j’vous en parle. Tu vois ch »uis vachement cohérent comme mec. Non parce que des fois on m’reproche de partir dans tous les sens. Alors qu’en fait pas du tout. J’en veux pour preuve, par exemple, quand je joue à Halo. Bah j’ai un objectif et j’le suis. Tu vois…

Bon donc le Macbook Air là… Il est fin tout ça, c’est ENCORE une putain de révolution et tout. Marketing mon ami. Mais c’que je vois surtout, c’est que je mets mes 13 testicles (Tchernobyl mon amour) à couper, que ce truc constitue les prémices de la norme des Laptops grand public d’Apple. Et j’ai pas l’impression que beaucoup de monde le réalise. En tout cas moins que le fait que flash nique la batterie (sans dec’ ?).

J’te demande le temps de la lecture de cet article de te mettre dans la peau de l’utilisateur si cher à Gordon Freeman, je veux bien sûr parler du fameux utilisateur « Lambda ».

Ah ouais ?! Et où j’mets ma galette ?

On est dans un monde technologique qui joue à mort la carte du dématérialisé. On loue des séries sur iTunes ( t’as vu j’arrive même à l’dire sérieusement ), on achète plus de softs en magasins, mais on les prend directement sur le site de l’éditeur, pareil pour les jeux, ça se passe sur Steam… Bref, le DVD et le CD sont en train de crever la gueule ouverte sur un bord de trottoir en ayant le pantalon sur les chevilles un soir de féria à Nîmes.

C’que j’veux dire, c’est que c’est fini mec. On s’en sert plus de ces trucs là sur nos portables. Bien sûr deux ou trois fois par an tu graves un cd de compil pour ta/ton chéri(e), pour écouter dans la bagnole. Même pour sauvegarder je grave plus, j’fous ça sur un support plus pratique, un support plus rapide, un support au ratio prix/volume qui se casse la gueule, bref un support, un vrai, un dur (oui, tout ça pour ça, mais relis quand même la phrase si t’as pas compris 🙂 ).

Les seuls qui utilisent assez souvent le support optique sont des pros qui feront le choix du Macbook Pro. Mais les gens pas pro bah ils vont finir par s’y faire.

Et je ferais appel à la mémoire collective pour illustrer mon propos votre honneur. Si il y a bien un constructeur qui s’emmerde pas à enlever des trucs avant tout le monde en passant pour un taré, c’est bien Apple. La disquette, c’est eux, l’unité centrale, c’est eux, les DRM, c’est eux… (enfin c’est nous mais après c’est eux). J’admets qu’il y a sans doute quelques contres exemples, mais là où je veux en venir, c’est qu’Apple est bien souvent l’impulsion de l’industrie informatique (pas forcément dans le bon sens… Encore que, on pourrait en discuter…) Quand on connaît l’amour de Jobs pour le Blu-Ray, il est évident qu’il n’y aura pas de lecteur optique dans la gamme grand public pour remplacer le Superdrive.

Un autre domaine où le macbook Air est en train de montrer la voie, c’est celui du SSD. Ou plutôt de la mémoire morte à puce puisqu’il ne s’agit pas d’un disque dur au format classique mais d’un agglomérat de puce sur la carte mère. Oui, pour l’instant cette techno coûte une burne. Mais c’est l’avenir mec ! Des vitesses de lecture et d’écriture de que même chez Télérama ils en ont pas des comme ça. Pas de parties mécaniques donc moins fragiles, moins d’échauffement et pas de bruit (bon j’ai toujours trouvé cette argument un peu réservé au WAF pour justifier l’achat du truc). Bref mis à part le prix c’est un véritable bukkake de joie. Prix qui est en train de se casser la gueule d’ailleurs. Et une techno dont le coût est très sobrement répercuté par Apple dis donc pour une fois, puisqu’on a des bécanes au prix sensiblement équivalents au macbook 13″. J’ai dis sensiblement hein. Et quand bien même me sortirait-on l’argument de l’espace de stockage inférieur, je répondrais que balader 500 Go dans une machine portable n’est pas prudent. Le cloud, le Nas, le dur externe, on parle de machines mobiles !

Le processeur est sous cadencé !!!!

Et bah justement !! Et j’ai envie d’te dire que c’est la dernière fois que tu m’contredis comme ça !!! Combien sommes nous aujourd’hui à avoir besoin de 2 GHz en déplacement ? Sans rire ? Encore une fois je te parle pas des pros du secteur multimédia qu’ont besoin de ça pour dérusher des films HD pour le partage, ou qui ont basiquement besoin d’une station de travail haute perf’ portable… Nan j’te parle du commercial, du mec qui écrit, de l’étudiant, de l’avocat, de moi et de ta mère (séparément et dans le respect de la bienséance hein…). David relayait en partie la question sur son blog.

J’ajouterais là dessus, qu’un disque dur à plateaux classique avec ses temps d’accès digne d’une armé américaine après un ouragan dont le nom serait Katerina, est LE goulot d’étranglement des perfs d’un ordi. Quand tu demandes à ta bécane de lancer Firefox, si elle se traîne lamentablement la bite, c’est pas à cause de ton proco. Parce que lui, il joue à la marelle en attendant que ton dur aille chercher les fichiers dont il a besoin. Ce qui n’est pas le cas avec un SSD. Partant de ce constat amiable, et en voyant que demain même la puissance de calcul brute, celle qu’il n’est pas fondamentale de transporter sur soi sera dispo en ligne. Je me dis que oui, 1,8 Ghz en nomade, c’est assez. Comme la baleine.

Pause

Putain si j’avais su que j’écrirais ça le jour où j’ai commencé ce blog j’crois que j’l’aurais jamais commencé

Unpause

C’est suffisant parce qu’on est au début (sic) de la démocratisation des débits nécessaires à la délocalisation du temps CPU. Je te parie que dans 4 ans iMovie quand tu lui demanderas d’encoder ton film, te proposera (mais pas forcé hein) d’envoyer ton fichier source pour le traiter sur une brutasse de cluster dans le cloud. Et que toi pendant ce temps là, tu tourneras la manivelle certes, mais t’y verra que du feu par rapport à aujourd’hui. Il y a même des chances pour que ce soit plus rapide quand on aura un vrai upload. J’t’invite si ça t’intéresse à te replonger dans le podcast du PMLG qui parlait de ça (passe moi l’geek sur iTunes).

J’te parle même pas du fait que la bécane soit hyper légère et rigide, ce qui en fait un vrai bébé nomade.

Je te dis pas que la mort du Macbook tel qu’on le connaît c’est pour ce printemps. Mais je suis quasi certain que le Macbook Air deviendra le modèle « standard ». D’ici deux ou trois itérations de la gamme, le Macbook Air deviendra le Macbook normal.

C’est ce futur là, celui de l’informatique « à dispo quand il faut » qui me plaît.

When i see the Macbook Air, I see the futur of the Macbook. And it is divine.

Le mot du blog : Banni pwoblem !

En ce moment ça bouge pas mal dans la scène console. Si la Xbox 360 est crackée comme la peau de Ribéry pour ainsi dire « depuis le début » permettant ainsi de claquer du homebrew et des jeux de la tipiak factory au risque de se faire bannir sa console du live, ce n’était nullement le cas de la PS3. Tu peux respirer, diantre que cette phrase fût longue.

C’est désormais fait (enfin ça fait un p’tit moment mais j’voulais être sûr que ça ne pu pas l’Hoax mal lavé pour en parler) grâce à un dongle que tu plug dans un port USB de ta ps3. Et joie et pompeleupe, tu peux jouer à des jeux piratés. Enfin… des copies de sauvegardes comme on dit dans le milieu 🙂 . Le dongle est dispo pour 109 euros chez modsuppliers. J’te l’dis parce que de toutes façons tu le chercheras donc autant le trouver là. Et ça marche plutôt bien si l’on en croit cette vidéo :

J’en crois personnellement cette vidéo

Cependant sache que Sony a la possibilité de très vite réagir avec un ban dans la gueule en bonnes et dues formes pour les consoles ayant joué avec le dongle. En effet l’utilisation du modchip est logué dans la PS3 et est très facilement détectable par Sony à la connexion au PSN. Poum tu t’réveilles, tu veux jouer à Wall-e qu’t’as acheté sur pirate bay. T’as plus d’console. Rentabilitay pas terrib’.

La dernière façon de se faire bannir sa console concerne cette fois la Xbox 360. Hier, les loustiques de chez Game-tuts ont réussi à mettre la main sur une copie NFR (Not for Resale (Copie presse si tu préfères)) de Halo Reach qui sort dans 14 jours. Cette copie en en train de faire un p’tit peu le tour du web à la vitesse d’un ghost en piquet (t’as vu un peu comment je suis raccord ?!). Halo est ce qu’on appelle un « system seller ». Un jeu qui fait acherter la console. C’est pour ça que ça les fait incroyablement chier. Parce qu’ils ont sans doute pas encore finaliser le stock des packs console + jeux etc. Là encore Microsoft a annoncé que ça allait chier à grands coups de ban de consoles. J’te préviens surtout pour que tu fasses gaffe à pas te faire spoiler laggle parce que ça poste des vidéos dans tous les sens sur youtube à base de « WTF Masterchief is gay !!! » ou encore « There is a Double rainbow in Halo Reach !!!!11!!!1 »

La moralité, c’est qu’il vaut mieux ne pas trop faire le con avec les consoles. A moins de taper jeux sur jeux, le risque ne vaut pas le coup (financièrement parlant). De plus, soyons honnêtes (c’est le cas de le dire) tu profites pas de tes jeux de la même façon quand tu les payes. T’as pas envie de le lâcher ce jeu qui te saoule parce que ça fait 30 fois que t’essayes et que tu crèves ? T’façon tu t’en fous t’as pas payé. J’blâme personne, je l’ai fait aussi. On l’a tous fait.

Une dernière raison pour laquelle payer ses jeux est important. C’est que vous achetez pas un jeux, mais vous financez les suivants, les prises de risques. Si Mirror’s edge n’avait pas été autant piraté on aurait déjà une suite.

J’suis pas du tout en train de donner une leçon. Y a des comportements dans le jeux vidéo qui sont lamentables. Y a qu’à voir les conneries que raconte ce connard de Bobby Kotick, le patron d’Activision ou les ambitions des éditeurs pour faire payer le multi pour les jeux achetés d’occase pour en être convaincu (au passage les mecs, j’vous signale que les coût de maintenance des serveurs c’est de votre faute et c’est bien fait pour votre gueule. Vous voulez la jouer tout centralisé mais on a rien demandé. On se démerdait très bien à l’époque de counter. Et un mec qui a revendu son jeu ne joue plus en ligne donc faire payer une deuxième fois l’accès c’est d’la bullshit en lingot. Et j’vous chie dans les bottes comme nos chers députés dans celles de la CNIL). Mais si t’es pas d’accord avec ça, bah t’achètes pas.

Bon j’ai été un peu chiant en fait là non ? Désolé.

Donc en conclusion, ne DL pas Halo reach parce que tu vas te faire niquer ta 360, ne plug pas le dongle qui jailbreak la PS3 parce que tu vas te faire niquer ta ps3.

Via et aussi mais encore

Le mot du blog : On avait dis "Don't feed the troll putain !"

EDIT : Le billet, il a commencer à bien germer quand j’ai eu ça comme commentaire. Tu sais pas trop si c’est pour ta gueule ou pas. Donc forcément tu te dis que oui. Ben ça fait quand même un peu chier. Soupape qu’explose toussa, et PAF ça fait un gros billet.

Parlons de cette conférence de presse Apple. On en retient quoi ? Prends un truc à boire, cale toi bien dans ce dans quoi t’es assis, cet article est long et n’aura de sens que si tu le lis bien. Prend le temps de le lire, sérieux faut vraiment qu’on pose les choses à plat. Ras le cul des conclusions tirées sur une lecture en diagonale.

D’abord, Apple s’est pris une leçon, celle de l’humilité. C’est sûr qu’à gueuler haut et fort que leurs produits sont toujours les meilleurs, quand il s’avère que c’est pas le cas pour l’entièreté des produits qui constituent une gamme tu te prends une chiée dans la gueule (et je pèse mes mots).

J’ai regardé la vidéo de la conférence et le sentiment que j’en ai c’est qu’Apple est complètement dépassée par l’ampleur que ce problème prend. Ce problème à une source que l’on évoquera plus tard, mais qui a donné le feu vert à la meute pour déglinguer l’iPhone 4. Comprends moi bien, quand je dis « dépassée » j’veux pas dire qu’ils sont en train de se réfugier dans un bunker en se disant que la guerre est finie (poum, comme ça le point godwin est pété). Nope, j’veux dire qu’ils ne comprennent pas pourquoi un problème qui ne leur à été reporté que par 0,55 % des possesseurs d’iPhone (moins que les possesseurs d’iPhone 3Gs au passage) est aussi violemment relayé.

Durant cette vidéo, Jobs reconnaît à plusieurs reprises qu’ils ont merdé, sur plusieurs points : l’algorithme de calcul du signal, la mise en évidence des points « faibles » des antennes etc etc. Apple a également reconnu dans l’hallu là plus totale en ce qui me concerne que sur 100 appels, l’iPhone 4 en perdait un de plus que l’iPhone 3Gs en moyenne. Là, j’te demande de faire une pause et de te demander quelle boîte à déjà reconnu que son dernier né était moins bien que le précédent sur le point précis qui lui est reproché ? C’est d’ailleurs ce détail précis, vraiment inhabituel qui me pousse à être « confiant ++ » sur les chiffres évoqués par Apple. Apple qui reconnaît qu’elle a merdé, c’est toujours bon à prendre.

J’vais y aller franco, pour moi, Apple ne pouvait pas y répondre de manière plus honnête. Les bumpers, j’lai déjà dis se contenter de ça, c’était inconcevable. Mais justement, ils se contentent pas de ça. Si jamais tu te sens lésé, bah tu es intégralement remboursé. Qu’est-ce que tu veux de plus ? J’aime Internet plus que n’importe quelle autre techno, mais là où je le trouve pathétique c’est quand ça gueule parce qu’une boîte fait rien. Et que ça gueule encore plus quand elle réagit. Quand tu sais que les 3/4 des gens qui hurlent sont même pas concernés, ça laisse songeur. Mais c’est le jeu de la concurrence, des communautés, et de la facilité de communiquer du net.

Durant cette conférence, Apple a aussi montré que c’est un problème que TOUS les smartphone ont. Et j’viens de passer une demie-heure sur youtube, t’as des centaines de vidéos toutes plateformes confondues. Je suis plutôt un mec d’obédiance sceptique concernant les communiqués d’Apple et moi le premier j’arrivais pas à y croire. Mais même schéma, même symptômes. Franchement fait une recherche avec n’importe quel téléphone + signal. Tu verras y a du monde.

Alors pourquoi ces téléphones n’ont pas eut le même « bad buzz » ? La réponse elle vient d’après moi en deux points. Basiquement les autres constructeurs ont une gamme de téléphones là où Apple à un modèle. Si un modèle de Blackberry à un problème mais que 15 autres n’en ont pas, dans l’imagerie populaire les Blackberry sont fiables. Si le dernier iPhone, attendu comme le messie chaque mois de Juin, merde, quel que soit le problème : l’iPhone est merdique. Parce qu’un bon scandale ça vend bien sa mère.

J’ai été très prudent sur cette histoire et je ne me suis pas prononcé plus que ça, si ce n’est quelques boutades sur Twitter. Parce qu’avouons le, et ça ne t’auras pas échappé lecteur d’amour mon chéri, dire une connerie je trouve toujours ça rigolo, mais perso ça n’allait pas plus loin.

Gizmodo US en revanche c’pas la même tambouille. Oooooooooooh non ! Sur le premier billet de Gizmodo parlant des problèmes de signal de l’iPhone 4 on peut voir 52 (cinquante deux) « Edit » du billet, tous versés comme autant de pièces à un dossier. Jusqu’à 20 j’aurais appelé ça une mise en évidence. Là j’appelle ça un attentat. Gizmodo achète un proto d’iPhone 4 tombé du camion. Apple ne les convie pas à la prez’ de l’iPhone 4. Gizmodo se défonce pour claquer le produit. Soit.

Le problème tu vois, c’est que Gizmodo, c’est LA source mère de la blogosphère high-tech mondiale. Ces mecs sont tellement importants que même si tu les lis jamais, en lisant quasiment n’importe quel article high-tech tu peux remonter à eux. Pour bien comprendre comment la communication sur le net fonctionne dans ce milieu, faut VRAIMENT que tu réalises que ces gars là sont à la news High-tech ce que le Gaud et Millau est à la restauration. Habituellement fiables, bien informés, prolifiques, sans parti pris (ça on peut plus l’affirmer aujourd’hui). On parle d’un site qui fait 10% du trafic d’Apple.com. 10 PUTAIN d’pourcent ! L’influence de Gizmodo, je la vois TOUS les jours dans Fever, qui je te le rappelle me permet de voir de quoi tous les sites que je suis parlent et quelle en est la source. Quand ils la citent, mais c’est une autre histoire.

Mon impression, c’est que Gizmodo a pris sa revanche, s’est taillé « the hype to kill ». Ce phénomène, on l’observe depuis l’annonce de l’iPad. Il n’est ni propre à Gizmodo, ni nouveau, mais quelle que soit ton obédience informatique je te mets au défi de me dire de façon construite que ça taille pas Apple dans tous les sens depuis un an. Bien sûr Apple est une boîte qui n’est pas parfaite et si tu te souviens bien lecteur chéri mon amour, je suis pas le dernier pour critiquer de façon construite. J’te parle pas de lâcher simplement un « Apple prend ses clients pour des cons » à propos de la manière dont Apple gère ce problème alors qu’on a déclaré aucun problème avec l’iPhone 4 (mais plutôt à quel point il était awesome en fait) sans autre argumentation (Mhhh si tu t’sens visé, c’est effectivement pour ta gueule). Je te parle pas non plus d’écrire un magazine à toi tout seul, mais bien d’un ressenti après réflexion. En se posant un peu pour réfléchir au sujet avant de poser ton avis sur un site. Et là je ne parle pas que pour Apple, hein, ça vaut pour tout. Je me fais l’avocat de personne dans cette histoire.

Tu vois, cher lecteur chéri mon amour, le problème de l’ « antennagate » , c’est que tous le monde est spécialiste. Et c’est en fait ça le vrai propos du billet. Le problème il est que l’influent des influents des influents des p’tis blogueurs comme moi, a balancé, martelé une info. Une info reprise, déformée, amplifiée sans réflexion, sans analyse, sans recul. Le problème c’est aussi Marie-Claire qui parle de l’iPhone 4 entre deux tests de démaquillant et un test sexo « Quelle chaude êtes vous ? » . Et par conséquent, des personnes sans autres passion que le trafic qui relaient une info erronée. Et j’utilise simplement un cas, qui tu peux être tranquille deviendra d’école, pour illustrer ça.

Ce billet ne changera pas le monde. Et je serais content si il est lu par 10 personnes. Appelle moi Fanboy, mais t’es à côté du billet. J’dénonce avec mes p’tits poings une vision de l’info qui n’est pas la mienne et qui ne devrait pas être celle des influents (dans ce cas précis, y a pas d’autres mots). Parce que prendre du recul, mettre en perspective, chercher à comprendre, c’est pas être Fanboy, c’est être constructif.

J’dénonce des pratiques de merde, j’enfonce des portes ouvertes aux gonds rouillés, mais j’crois qu’il est grand temps de faire un courant d’air.

Le mot du blog : Trahison ! Trahison ! Trahison !

Cette lettre ouverte a été envoyée PAR VOIE POSTALE au service de com’ de Kraftfoods. ??diteur des Princes. Si on veut que ça bouge faut faire du bruit. Parce que ça va définitivement trop loin.

Cher Prince,

Il y a quelques mois, je vous écrivais, le plus sincèrement du monde à propos de votre petite astuce sur la taille des Prince de LU que, comme chacun ici sait, j’affectionne particulièrement.

Je vous expliquais comment, malgré les appels du pied de vos concurrents comme BN notamment (j’veux dire t’as vu leurs pubs comment elle sont trop awesome par rapport aux vôt… Ah bah non vous faites pas de pub non plus.)

Je vais être très honnête, cher prince. Je ne sais plus trop où j’en suis avec vous. Retour sur un évènement qui a changé mon point de vue sur vous.

Il y a quelques semaines, je suis rentré dans le domaine familial afin d’assister au mariage d’une amie. En temps que Prince et donc futur représentant national de la religion pour notre pays, je sais à quel point tu (20 ans qu’on se connait, finalement on va se tutoyer) es attaché à ces valeurs. Bien sûr, pour éviter de me taper 800 bornes (ce détail à son importance) dans chaque sens en deux jours comme ce que je viens de faire ce week end, j’ai pris quelques jours pour revoir père, mère ainsi que leur descendance.

Inévitablement nous avons festoyer au château pour fêter cela. C’est ainsi que le soir du 13 Mai 2010, aux environs de 21 heures une quantité non négligeable de troubadours, ménestrels et autres amis envahirent la salle de réception. Et c’est sur les coups de la première heure de la matinée que le drame s’est produit. En effet, après une N’ième Vodka/chien noir nous avons rediscuté de cet article où je m’adressais à toi. Me demande pas comment j’m en souviens plus.

Et QUELLE NE F??T PAS MA STUPEUR de voir ma s??ur, MA PROPRE S??UR, me tendre le sourire triomphant et le regard empli de la haine apaisée du guerrier qui remporte la guerre, un paquet de ton précieux biscuit. Je m’interroge alors car, comme pour savourer l’instant, on ne me fit pas remarquer tout de suite ce qui avait changé. Mais je sentais bien que quelque chose n’allait pas. Joie des canaux de distribution, ce type de paquet n’avait pas encore envahi les rayons de l’épicier qui me ravitaille en ripaille.

Quelques secondes plus tard, c’est la main tremblante devant mon trou bucal, l’adrénaline lâchée dans les orteils et les sanglots près à inonder Vaison la Romaine que je découvris l’horrible spectacle :

Tu as légalisé le tristement célèbre « Tortillon Bulgare »® (dont nous devons le nom à Pat971) . PIRE TU L’ENCOURAGES FERMEMENT ! Ne nie pas bordel j’ai des photos !

Sous d’obscures prétextes de fraîcheur et de croustillant, tu condamnes nous autres Prinçologues à nous satisfaire de biscuits fendus, brisés, ou même pire : mangés en moins de temps qu’il n’en faut pour le sortir de son écrin.

Dois-je te rappeler à quel point il est difficile de sortir un Prince de son carcan lorsque ce dernier à été torturé de la sorte ? En effet, les multiples séquelles de type pliures empêchent tout retrait en sécurité des biscuits. La structure même du packaging en est responsable : tellement serrée autour des Princes que le moindre défaut tue toute notre expérience. Les BN EUX, ont au moins la décence de ne nous imposer ça que tous les 4 biscuits.

Mais je t’en avais déjà parlé. Et tu t’en étais poli le glaive comme de ta première cape enfoiré.

Ce prétexte de fraîcheur est une connerie sans nom. Ceux qui ne sont pas capables de manger un paquet de Prince avant que le biscuit ne se ramollisse ne sont tout simplement pas dignes. Et j’ai presque envie de dire que c’est bien fait pour leur gueule de casual Princeur !

Ce que cette directive lisible directement sur TOUS les paquets de Prince (mon dieu j’en ai des frissons rien que d’y penser) implique, c’est tout simplement le reniement de tous les Hardcore Princeurs. Ceux qui t’ont fait vivre et qui t’ont soutenu pendant la grande période noire des BN, celle où EUX offraient des étuis, EUX donnaient des POGS ! DES POGS BORDEL ! Tu sais à quel point c’est hard de bouffer des biscuits qui te filent pas des pogs en CM2 ?? En plus ils avaient des Pogs qui volent avec Indiana Jones ! J’ai tenu bon putain ! TOUTES CES ANN??ES j’étais là.

Et voilà comment nous sommes remerciés 15 ans plus tard, tu légalises le tortillon Bulgare. Ce truc est un cancer qui va se répandre comme la gangrène sur la jambe du capitaine crochet.

Comment en es-tu arrivé là ? Comment es-tu tombé si bas ? Il y a encore un autre point qui me hérisse le poil, mais il fera l’objet d’une prochaine lettre ouverte. Parce que naïf comme je suis, j’attends de voir si tu me répondras.

Alors je ne sais plus cher, Prince, cher Roi, chère Reine du royaume du goûter. Le peuple fidèle gronde désormais et même si je ne le cautionne pas, les têtes finiront par rouler en place publique. Comprends par là qu???après la fuite à Varennes, tout le monde va se barrer chez BN.  Mais pourras-tu les blâmer ?

Je reste à ta disposition, cher Prince pour en discuter car je serais vraiment plus que ravi de retrouver le Prince qui a bercé mon enfance.

Très sincèrement,

Le duc de Klakinoumi. Chevalier du Prince.

Le mot du blog : Quand les forfaits d'Orange rendent vert !

J’viens de lire cet article de Macbidouille où l’on apprend sans surprise que les forfaits d’Orange et SFR pour l’iPad sont chers :

Orange

  • 200 Mo de données + Wifi illimité sur les Hotspot Orange pour 10??? par mois. Une recharge de 300 Mo est disponible pour 10 ??? de plus.
  • 2 Go de données + Wifi illimité sur les Hotspot Orange pour 39??? par mois

SFR

  • Prépayé 3 jours avec 75 Mo par jour max pour 9,90???
  • Prépayé 1 jour avec 75 Mo pour 6???
  • Forfait bloqué 250 par mois pour 14,90???
  • Forfait illimité 1 Go puis bridage pour 29,90??? par mois

Bouygues ne se prononce pas pour le moment. J’m attends à un peu mieux, mais ce sera pas phénoménal.

Conclusion : Bordel de merde. Ce sera iPad WIFI 32 Go pour moi. Pourquoi ? Je paye déjà 53 ??? par mois pour l’iPhone. Et très honnêtement, c’est le maximum que je suis prêt à payer pour ma mobilité quand je vois leur manque de bonne volonté. Vous vous souvenez quand je vous disais avant l’annonce de l’iPad que je ne voyais pas qui pouvait claquer un forfait de plus juste pour l’iPad ? Mes craintes étaient retombées lorsque j’avais vu que pour 30 deullors par mois on avait un data illimité et un forfait sans engagement. J’avais pour ainsi dire réussi à me faire à l’idée d’envisager la chose. Parce qu’à 25 euros occasionnels pour de l’illimité, ça reste d’après moi un deal honnête.

20 000 euros la bagnole essence illimitée à vie dans la limite de deux pleins par mois

Et là, tambours et trompettes (et tu vas voir que je suis sûr qu’ils sont tout fiers d’eux) vous nous crachez des forfaits illimités 1 Go à 30 euros. D’abord le mec qui te vend un forfait comme illimité à 1 Go sans rire et en te regardant dans les yeux il manque pas d’aplomb. Mais plus le temps passe et plus je me dis que vous ne comprenez rien. Parce qu’on paye l’absence d’engagement plein pôt : c’est de l’illimité en mousse de canard, et ça coûte un divorce. Avocat compris dans la limite d’une heure par mois.

Vous ne comprenez pas que tout ce que vous allez réussir à faire, c’est développer « l’astuce » qui consiste au final à vous baiser comme vous le faites pour nous depuis moultes années. Nous aussi chéris on a la possibilité de vous la faire à l’envers bordel. Rien que comme ça sans plus y réfléchir j’vois deux moyens :

  1. J’utilise mon iPhone comme routeur Wifi avec PDAnet ou MyWi. Vous y voyez que du feu et j’ai quand même un service pour lequel j’étais prêt à raquer mais tu ne verras pas la couleur du fric supplémentaire que j’étais prêt à y mettre. C’est pour ma part ce que je vais faire.
  2. Je demande une carte sim jumelle de mon iPhone. J’la découpe et je la fous dans l’iPad. Un forfait deux appareils et c’est torché. (Une idée originale de @NSEmpire)

Allez y sortez moi votre discours « On fait ça pour éviter la saturation des réseaux 3G ». MAIS JE ME LOL ! Votre mauvaise foi, c’est du ptdr en barre putain ! Avant de me sortir ça je te raconterais qu’il y a d’autre priorité que de désengorger. Vous vous êtes crus dans un porno ou quoi ? Elle est où la 3G quand t’es en VRAI déplacement ? A la campagne elle est où ? Dans une ville de moins de 10 000 habitants, elle est où ? Dans notre cul j’ai bien l’impression ouais. En attendant, AT&T lui en est capable, faut pas se demander pourquoi technologiquement on est complètement à la ramasse par rapport aux states.

Oui mais nous vous offrons la wifi illimité !

LE wifi connasse ! OK sérieusement, la connexion à un spot Orange ça a déjà marché pour vous ? Franchement ? Avec toute ma bonne volonté et la ténacité d’un geek en manque de net jamais pour moi. J’suis peut être maudit, mais j’ai comme l’impression que ce truc vous sert d’alibi point barre.

Si vous aviez su vous montrer un peu moins gourmands, vous étiez assis sur une mine d’or, vous êtes en train d’en faire un tas de cendre.

Free, viens vite je t’en supplie.

A titre indicatif un abonnement (engagement donc) 3 Go/mois chez orange UK c’est 17 euros. J’vous laisse y réfléchir.

Page optimized by WP Minify WordPress Plugin