Archive pour la catégorie ‘Test’

Le mot du blog : Mais dis moi !! Ca à l'air très Plexible tout ça !

Cette fois, c’est en vidéo que l’on continue l’aventure complètement incroyable du media center et on se penche sur un petit tour dans Plex pour se rendre compte du confort que ce genre de conneries peut nous apporter.

Plex : a guided tour à la level one.

 

C'est pour emporter ?

??a vous branche ? Bah on se retrouve dans le prochain chapitre pour le paramétrage des médias. En attendant, si ça vous titille déjà, le logiciel se trouve ici.

Le mot du blog : On vous laisse vous démerder avec le Wife Acceptance Factor par contre. Là on peut rien pour vous.

Précédemment dans « Fuckin media center » : Quel budget ? Aujourd’hui, quoi acheter ?

La dream team

Ma problématique, je vous le rappelle, était la suivante : pouvoir regarder un film sur ma télé sans monopoliser le Macbook et ne pas stocker mes média sur le mac du média center pour que toutes les machines puissent y accéder sans soucis (et aussi parce que j’avais déjà le NAS). On va partir du fait que vous possédez un écran plat sur lequel vous pouvez brancher un Mac.

Faut-il acheter un Mac dédié ?

Je vous présente le p’tit dernier : MacMinoumi

Encore une fois, tout dépend de vos besoins. Pour moi, la réponse était oui. Bon c’est un peu un caprice je vous l’accorde. Cependant ce mac mini ne va pas me servir qu’à lire mes média, il me servira de serveur push Mail, push twitter, push toi d’là que j’my mette, push tout ce que tu veux avec Prowl et de serveur de download avec transmission, mais nous y reviendrons. Si vous optez pour cette solution, j’vous conseille de garder un oeil sur le refurb pour avoir un bon deal. Et de ne pas avoir de plafond de merde sur votre carte bleue. Le modèle reçu est le Mac mini premier prix, y a franchement pas besoin de plus. A noter que si tu le tapes sur le refurb, ça te revient au prix d’une bonne platine HD. Et tu vas voir qu’on peut faire beaucoup beaucoup plus. C’est un ordinateur bordel ! C’est no limits ! A prévoir : un câble VGA et le convertisseur qui va avec, un câble Jack 3,5 mm mâle/mâle pour l’audio du mac mini au téléviseur (vérifiez que votre télé est équipée sinon c’est ampli audio direct et c’est pas tout à fait le même tarif) ou un câble optique si vous avez déjà un pur ampli de sa maman. J’ai également envisagé de faire passer l’image via un des ports HDMI de la télé, mais comme de toute façon le son ne serait pas passé par ce câble  et que j’avais tout ce qu’il fallait pour balancer le tout avec une prise et un câble VGA. Autant ne pas se faire chier et économiser un peu de fric (adaptateur mini>HDMI et le câble HDMI t’en a vite pour 30 euros en magasin). Et puis très franchement, à part le mec qui à claqué 30 euros là dedans et un vendeur je ne vois pas bien qui voit la différence.

Sachez que vous pouvez tout à fait utiliser un Macbook (mon core 2 duo 2Ghz 2 Go de ram tenait la route) que vous branchez à l’occasion lorsque vous avez besoin. Et l’iMac qui trône dans ton salon là… Bah bien sûr qu’il peut faire l’affaire ma poule… Sans souci. De plus, un des gros avantages de Plex (le soft de media centering qu’on va utiliser) est qu’il est infiniment moins gourmand que VLC ou Quicktime  pour lire des vidéos. Donc t’as pas non plus forcément besoin d’une machine de bourrin. Teste et tu m’en dira des nouvelles.

Priorité au stockage

« Tu m’regardes pas comme ça PUTAIN !!!!!!! » Le NAS d’habitude rangé dans un meuble est très nerveux en public.

Si vous avez le choix (en gros si vous n’avez pas déjà un disque dur externe) je vous conseille vraiment d’investir dans un NAS. Un NAS, c’est (pour faire simple) un boitier de disque dur externe plus évolué (j’ai dis que je faisais simple) que vous allez pouvoir directement relier à votre réseau. Parce que de cette manière, vous n’aurez pas à avoir une bécane constamment allumée pour accéder aux média. Et comme un NAS consomme bien moins qu’une machine de bureau c’est tout bénef pour vous et la planète, les hippies et tout ça. En ce qui me concerne, j’ai porté mon choix sur un Netgear ReadyNas Duo. Pour plusieurs raisons :

  • La première, c’est qu’il possède deux baies d’accueil pour les disque durs. Pour augmenter la capacité ou jouer la sécurité avec un RAID
  • Son noyau linux permet de faire pas mal de bonnes petites bidouilles des familles
  • La communauté (très active) produit pléthore d’extensions. Un peu à la manière de firefox
  • Compatible Mac dans tous les sens
  • Peut servir de serveur DLNA (cool pour jouer sa zik dans la xbox en jouant)
  • Gonzague me l’a recommandé
  • Son prix raisonnable vis à vis de la concurrence et de ce qu’il peut faire (180 ??? sans disque dur)
  • J’avais un dur d’un terra compatible avec le bébé

Contrôler le bardel !

« Tourne le bouton, le bouton tout rond et tu regarderas tes saisons ! »

Puisqu’ Apple ne livre plus de télécommande avec ses Mac, ni de clavier avec le MacMini, vous avez le choix. Le premier choix que je conseille, c’est celui d’acheter un clavier Apple bluetooth. Il est petit, pratique et vous verrez par la suite qu’on a quand même pas mal besoin de pouvoir taper des trucs. La seconde possibilité, c’est une application type rowmote pro pour votre iPhone. Mais ce que je reproche à cette solution, c’est le manque d’instantanéité. Tu veux faire pause, faut déverrouiller l’iPhone, lancer l’appli et enfin faire pause  Entre temps ton film est fini.  Sans te parler du fait que question clavier (Christian) c’est pas l’éclate… La solution que j’ai retenu, c’est le clavier bluetooth Logitech Dinovo Mini. Il est génial car clairement fait pour un media center. A peine plus gros qu’une grosse télécommande (mais sans faire tâche sur une table de salon) il intègre en plus un trackpad transformable en flèches directionnelles, est rétro-éclairé et fonctionne sur une batterie (bye bye les piles qui te lâchent). 119 euros neuf chez Amazon mais ça les vaut franchement. A noter que même si il n’est fait mention nul part d’une compatibilité Mac, il ne faut pas se laisser berner (Stéphane). ??a fonctionne « out of the box » comme disent les djeunz.

Pour connecter tout ce p’tit monde au réseau, je préconise le câble ethernet matin, midi et soir. J’ai testé le wifi et même avec un routeur en 802.11 n c’est franchement pas l’éclate.  Ca freeze,  sans savoir pourquoi et les temps d’accès sont… 56 K-esque. Comme le câble ethernet ne coûte plus rien c’est plutôt un bon choix. Vous allez découvrir les joies des collages de câbles le long des plinthes. Oh bonheur-bonheur ! :-) . Je n’ai pas opté pour le CPL car j’avais déjà la freebox TV sur le réseau électrique et je voulais pas risquer une saturation ou des interférences. Et puis franchement j’avais claqué assez de fric comme ça pour pas encore en rajouter.

Pour résumer voici la config réseau telle qu’elle se présente à l’appart’ :

  • Une Freebox, qui envoi en CPL le flux de la Freebox tv et en ethernet la connexion internet à un switch dans le meuble TV
  • Dans le meuble TV : Un switch ethernet auquel sont reliés le MacMini, le Nas, la xbox et le hackintosh (qui est dans le bureau et non dans le meuble :-) )
  • Le Macbook, lui, vogue de pièces en pièces grâce à une technologie d’avant garde : LA WIFI (oui, que je sois maudit pour avoir écrit LA WIFI sur L’internet)

Bon donc là vous allez me dire « Mais t’avais dis que ça coutait pas un bras !!! ». Et je vous répondrais que oui MA solution est couteuse parce qu’elle est dédiée. Mais encore une fois j’ai pas fait les achats en une fois, loin de là. Et encore une autre fois, pour le moment, si vous avez un macbook ou iMac et un dur externe, ça ne vous coutera qu’un câble VGA, un adaptateur, un câble audio et un clavier sans fil (vous pouvez utiliser la télécommande d’Apple, mais très honnêtement je déconseille en terme d’ergonomie). donc t’en a pour moins de cent euros (Fabrice).

C’est bon ? T’as tout ? Allez range ta CB on n’a plus de fric à claquer. True Story !

Le mot du blog : Maman regarde !! Ch"uis sur la photo !!!!

Oui, je sais , je suis d’une prétention sans nom.

??a y est, c’est fait, j’ai mon « Fuckin’ Media Center » à la maison. Je vais vous détailler bien comme il faut comment faire pour avoir un média center à faire pâlir de jalousie le Futuroscope.

Etape 1 : Cerner vos besoins

Vous allez le voir dans la suite, j’ai fais des choix qui ne sont, à priori, pas bons pour tout le monde. Pour bien comprendre tout ça, je vais vous décrire mes besoins. J’avais besoins de pouvoir regarder des films, des films HD, des séries, et pouvoir écouter ma musique sur ma télé tout pouvant utiliser le macbook par ailleurs.

Par conséquent, vous pouvez qualifier ma solution, de « solution de bourrin » parce que j’aurais pu utiliser le macbook. D’un point de vue purement hardware il aurait fait l’affaire. Je le conçois. Mais ce qui est important c’est : De quoi avez VOUS besoin ? Regarder des films ? Des films HD ?Des séries ? ??couter la radio ? La musique d’iTunes ? En fonction de ces besoins, vous n’aurez pas besoin du même matos et donc du même budget. C’est important.

Etape 2 (qui découle de l’étape 1) : Définir un budget.

Non, un média center ne coûte pas forcément un bras. Si ça se trouve, vous avez déjà tout chez vous ! « ZomG say trop pas possib’ ! » . Si. Et d’ailleurs, on va se retrouver dans le prochain chapitre pour en discuter plus précisément. Mais j’peux déjà te dire que si t’as une télé et un mac t’es plutôt bien parti. Les achats et solutions testées se sont étalées sur un an et ça vient tout juste de se concrétiser. C’est donc loin d’être un truc impulsif. Il faut vraiment bien mesurer tous les « pour » et les « contre » pour ne pas se retrouver avec du fric claqué dans tous les sens juste pour le fun. Sachez également que le matos aura une durée de vie bien plus longue qu’un ordi de bureau classique. Tout simplement parce qu’on lui demande pas la même chose. Afficher de la vidéo, c’est pas encoder du blu-ray baybay !

EDIT : j’viens de découvrir ce tuto de macbidouille qui vous permettra ENFIN de faire quelque chose de votre Apple TV (mais c’est 720p only !)

EDIT 2 (le retour) : 1080p en fait mais faut bidouiller et acheter un peu de matos (thx Kosmoz)

Le mot du blog : Hazel Tov !!!

Si vous êtes comme moi, sur l’ordi de la maison, c’est un peu le boxon. J’my retrouve, mais c’pas évident. Hazel est un de ses p’tits soft qui vont augmenter votre satisfaction d’utilisation en classant et rangeant automatiquement vos fichier et dossier en fonction de règle que vous aurez créé. Petite démo, prise en main et une erreur en live qui vous arrivera forcément donc je l’ai laissée.

 

C'est pour emporter ?

??a coute 21 deullors chez noodlesoft. Et c’est Klaki’ approved.

Et pour ceux qui se demandent ce que sont devenues les séquences d’intro, je les mets plus parce qu’elles me saoulaient moi même. Donc j’imagine même pas pour vous :-) .

Le mot du blog : Vous allez aussi pouvoir foutre le bordel sur votre bureau virtuel

Hier lors d’une réunion, on me montre Bump Top. N’écoutant que mon devoir, à peine mon cartable d’école posé parterre je file essayer  le bébé :

 

C'est pour emporter ?

Je vous invite à vous faire votre propre opinion tout de même, mais pour moi c’est non.

A chopper ici

Le mot du blog : Mhhh You touch my tralala !!!!

MOTO Development Lab nous explique comment tester un écran tactile et pourquoi ce test vaut quelque chose. En fait, il suffit de lancer une application de dessin sur le téléphone et de commencer à tracer des lignes (tu sais exactement comme quand on s’emmerde en cours). Et au final tu obtiens un truc comme ça.

En haut les traits sont tracés avec délicatesse et une légère pression. En bas c’est tracé avec toute la pulpe du doigt.

Ce qui est très intéressant ici, c’est que peu importe la capacité de l’écran et la technologie embarquée ce qui compte c’est le ressenti de l’utilisateur. Et par conséquent, seul ce facteur compte. Or c’est exactement ce que met en évidence ce test. Je suis cependant surpris des résultats du Nexus qui sont, n’ayons pas peur des mots « à chier ». Et je suis encore plus surpris de voir que malgré un écran et une technologie qui est arrivée il y a bientôt trois ans sur le marché, l’iPhone est bien plus efficace que ses concurrents.

Même si au final, on est pas plus avancé pour savoir si c’est un problème logiciel ou matériel, au final en tant qu’utilisateur, on s’en cogne car avec une interface tactile, je vous le disais seul le résultat compte.  Nuls doutes que les brevets déposés par Apple sur le sujet du multi-touch doivent lui donner une très net longueur d’avance.

Vous pouvez voir le test pour mieux le comprendre après le saut.

Lire la suite

Page optimized by WP Minify WordPress Plugin