Le mot du blog : Et on peut même pas le stocker ici...

Hier on parlait de comment synchroniser des pétazillion de giga sur un NAS pour en faire un backup. Aujourd’hui je te propose de faire un retour en arrière pour voir, depuis le début comment le stockage informatique se faisait.

C’est assez bluffant de voir d’où on vient. Ca te fait encore plus te poser des questions sur « Où on va » dans le domaine. C’est beau j’en pleurerais.

Malheureusement, il s’agît d’un diaporama, de la catégorie des diaporamas bien casse couilles pas embedable. C’est moche, on en rirait presque.

Je t’invite donc à le consulter chez presence PC. Qui est une EXCEELLLLENTE source d’info sur le matos en général d’ailleurs (c’est Tom’s HArdware, c’pareil ;-) )

Le mot du blog : Cron-nichowaaaaa

Il y a un truc que j’adore avec mon NAS (un Synology ds410) c’est sa fonction DLNA. En fait cela permet à n’importe quel périphérique compatible DLNA de venir piocher dans le NAS pour du contenu multimédia.

Là où cela devient intéressant, c’est pour les consoles notamment. La PS3 et la Xbox 360 sont compatibles DLNA et sont donc capables de venir chercher directement dans le NAS de la musique pour la passer pendant que je joue à mes jeux préférés. Joie !

Ce que je te propose ici jeune foufou des villes, c’est de faire en sorte que le répertoire où l’on stocke cette musique sur le NAS soit toujours l’exact reflet de ta bibliothèque iTunes pour que tu n’aies pas à te demander si la musique que tu veux écouter en jouant est bien dispo ou si tu ne l’as ajouté qu’à iTunes.

On va utiliser Rsync et Cron pour ça. Rien de bien sorcier tu vas voir :

Maintenant, peu importe ce que tu fais dans ta bibliothèque iTunes (ajout de musique, suppression, modification des tags, organisation…), ce sera dispo au pire quelques heures plus tard sur tes appareils compatibles DLNA sans que tu n’aies quoi que ce soit de plus à faire.

C’pas génial ça ?! Hein ?! HEIN 8?!8

Pour info, voici la commande finale à remanier à ta sauce :

rsync -au –delete –exclude ‘Podcasts’ –exclude ‘/Ajouter automatiquement à iTunes’ –exclude ‘/Ringtones’ /Users/ton_nom_de_user/Music/iTunes/iTunes\ Music/ /Ton_chemin/Ton_dossier_de_backup/

Bien entendu si tu fais de la merde et que tu perds des données je ne saurais être tenu pour responsable. Mais à priori y a pas de raisons pour que ça foire. Mais quand même je préfère le dire. ET ON COMMENCE PAS SES TESTS SUR DES DOSSIERS DE WHAT MILLE PETAZILLION DE FICHIERS INESTIMABLES !!

Le mot du blog : Encore un beau bordel à nettoyer...

Je suis sans mots devant tant d’epicness :

J’veux dire UNE TONDEUSE SUR LA MOQUETTE ! Azy ose me dire que t’as jamais pensé le faire ! Et on filme le tout à 2500 fps… Raaaahhhh

 

Via

Le mot du blog : Streamons des requins !

On m’a demandé de tester Streamshark et de vous dire ce que j’en pense. Je vous en propose donc un screencast.

T’as compris je suis assez fan du concept. Les serveurs sont au pays bas, donc t’es plutôt peinard. Après vérification le streaming est pas compatible iDevice. Dommage. Encore un effort les gars ;-) .

On m’a aussi proposé de vous filer 100 comptes de 10 Go pour vous permettre de tester le bébé en profondeur.

Alors voilà comment ça va se passer :

J’ai UN code qu’est utilisable 100 fois. Mais comme j’aime pas trop les courses au RUSH je ne le lâcherais qu’au 100 commentaire sur ce billet. Pas avant. Ca vous donnera aussi l’occase de regarder la vidéo avant d’utiliser un code.

Donc quelques astuces pour que ça bombarde (ça va j’vous connais hein je sais que vous voulez que ça aille vite :-) )

  • Commente
  • Suis moi sur Twitter parce que c’est là que j’annoncerai que j’ai mis à jour le billet avec le code. Ou alors t’es joueur et tu m’suis pas ;-)
  • relaye le plus possible pour vite avoir les 100 commentaires et que pendant que tout le monde commente eh bah… Toi… Toi qui a été parmi les premier à relayer t’as juste à attendre patiement que j’mete le code pendant que le monde entier court partout pour atteindre les 100 commentaires.

Profite.

 

EDIT :

Well IT’s TIME :

 

Le code est : KLAKINOUMI-WR55

 

A utiliser ici  : http://www.streamshark.net/users/register

 

 

GO GO GO !

Le mot du blog : Ca glisse, ça se crash, c'est viril, ça sent l'huile et l'cambouis

Aaaaah ça faisait longtemps que j’avais pas poser un best of des courses que je fais avec mon « crew » sur Forza.

C’est chose faite now avec ma première vidéo sur Forza 4 :-)

Doing it the old fashion way.

Thanks à la team XMFT pour les gros moments de fun.

Le mot du blog : Une sorte d'"Apple pad" en gros.

Gametel bluetooth gamepad adds iphone ipad support 0 Image via là

J’entends ce matin une information (appelons là comme ça) qui affirme qu’Apple travaillerait sur un contrôleur physique pour le jeu vidéo.

C’est absolument évident. Et c’est plutôt cool.

Y a deux énormes raisons qui me font penser que cette affirmation est fondée.

La première, c’est qu’Apple, sait que la majorité du jeu consommé sur des appareils portables (DS, PSP, iDevice, Androïd…) le sont à domicile ou en tout cas en environnement contrôlé (je retrouve plus le lien de l’étude, faudra me croire sur ce coup). C’est ce qu’on appelle le couch gaming. Apple sait aussi forcément que si les iDevice ont permis d’inventer des concepts très bons, (Tiny wings, Bumpy Roads, Jetpack, nuts, Canabalt, Harbor master…) ils en sont limités à ça de part la conception même de la plateforme.

Non, un FPS avec des contrôles tactiles, c’est pas un bon FPS. Pareil pour un TPS. Pareil pour un jeu de caisse. Pareil pour un Shoot them up.

Pour jouer au même niveau dans l’esprit des gens qu’une console « conventionnelle » (PSP, DS) les iDevices doivent avoir un accessoire de contrôle physique. Des STICKS BORDELS !

Voilà donc pourquoi j’y crois :

  • L’iPad, l’iPhone, et l’iPod touch deviendront des consoles « comme les autres ».
  • Des concepts de jeux peuvent faire leur apparition sur ces supports. (Trackmania, je te veux…)
  • Les sticks permettront de développer des jeux plus « sérieux » plus « Hardcore Gamer ». La plateforme sera donc plus prise au sérieux, les jeux aussi. Les studios seront prêt à investir plus.
  • Les jeux seront vendus probablement plus chers (ce qui est une bonne chose pour des jeux de qualités à la Uncharted, Assassin’s creed…) sans pour autant bouffer les jeux indép’ à moins de 3 euros. Apple se rémunère sur le prix de vente ne l’oublions pas :-)
  • D’autres ont déjà tenté de créer cet accessoire, mais ça a besoin d’être un standard, contrôlé par des APIs qu’Apple fournit pour que ce soit utilisable dans tous les jeux.

Mais il y a une autre raison pour laquelle Apple bosse sur une manette. On en parle régulièrement avec Ludo et il est évident qu’Apple cherche un moyen de « consoliser » son Apple Tv. Ce qui ne passera pas sans une vraie manette. Bien sûr on pourrait utiliser les iDevice comme périph’ d’entrée. Mais je pense que, même si leurs écrans et surfaces tactiles seront parfaitement exploités (ça ne fait aucun doute), une plateforme n’est pas sérieuse sans une vraie putain d’manette avec des putains d’boutons dessus.

Même avec la meilleure techno tactile au monde, je ne joue qu’à tiny wings, canabalt, et reckless racing sur l’iPad. Deux jeux où la seule action est de toucher l’écran au bon moment et un jeux d’arcade au gameplay fin 90″ parfaitement adapté à une absence de vrai contrôleur puisque né lorsqu’on configurait encore les cartes son à grand coup d’adresses IRQ. Donc quand les controleurs était plus que moyens.

Ce que je veux dire, c’est qu’Apple voit très bien que le jeu est à sa portée. Elle a vu ce que Nintendo s’apprête à faire avec la Wii U. Mine de rien elle nous entend certainement gueuler contre le manque d’un vrai accessoire de jeu. Apple à déjà convaincu les studios de venir. Tous les gros éditeurs et studios sont là (Japonnais à part comme d’hab’). Ils expérimentent, ils testent poussent les limites « pour voir ».

Le jour où on a une manette « à docker » à tout ce beau monde ça pourra faire très très mal.

En attendant, en tant que joueur je pense que l’iPad et l’iPhone sont pour le jeu ce que les magazines sont à la salle d’attente : on les utilise parce qu’on a rien de mieux à se foutre sous la main.

Page optimized by WP Minify WordPress Plugin