Le mot du blog : C'est un voleur qui vole de bosses en bosses et en gueulant "Wahouuuuuuuuu" nan ?

Nan le blog. Mais que t’es con des fois.

Tiny thief, c’est un jeu qui me promet beaucoup. Un de ces « petits » jeux qui a finalement tout d’un grand hit au gameplay oldschool polishé.

  • D’abord c’est mignon, c’est beau, c’est fluide, c’est blindé de petits détails à la con qui font qu’un jeu à tableau est vivant.
  • Ensuite c’est un jeu qui suit le précepte de de FlightControl « Easy to understand. Hard to master. » qui rend un jeu super addictif. (J’veux dire, je sais pas si tu te rends compte mais Tiny Wings, un an après, j’dois avoir plus de 20 heures de jeu. A 99 cts le jeu c’est rentable. )
  • Enfin, il joue sur ma fibre nostalgique, car ce que j’en vois me rappelle instantanément, Monkey Island qui a marqué à jamais mon esprit vierge et malléable du sceau de son humour douteux.

Tiny Thief, c’est un jeux à tableau dans lequel un petit voleur doit chaparder un item. Pour y parvenir, il doit se servir de tout ce qui l’entoure, à la manière d’un Mac Gyver du moyen age.

Ca sent très très bon et ça sort sous peu sur PC et iPad.

Le mot du blog : Et là ? Qu'est ce que vous voyez ?

Chuis pas trop Comics. J’veux dire j’adore les persos des comics, mais comme les deux tiers des mecs qui adorent, je les lis pas. J’y joue, je les regarde etc, mais je les lis pas.

Voilà donc chuis pas un puriste. Et comprends bien que je m’excuse pas de ne pas en être un en le disant.

MAIS, ça m’empêche pas d’apprécier un bon chara design, même si j’en connais pas l’histoire. Et moi un un perso dans watchmen que j’ai adoré, c’est Rorschach. Il a un charisme qui démonte la gueule je trouve.

Je suis tombé la semaine dernière sur un mec qui fabrique des masques « qui bougent comme dans le film », qui coûtent pas une blinde et qui font quand même leur petit effet.

R’gad’ :

Ca rend pas mal hein ?

Même que si tu veux tu peux même te faire le tien en suivant ce tuto :

Tout ceci fonctionne grâce à de l’encre qui réagit en fonction de la chaleur. L’air que tu expires est plus chaud que l’air que tu respires. Sauf au sahara. Forcément fallait que tu mettes le doigt là dessus !

🙂

Les masques de la première vidéo peuvent s’acheter ici sinon.

Le mot du blog : Jean Michel en retard

Bon alors au début j’voulais vous tourner un test au ski pis après je me suis rendu compte que ça allait être trop tard. Pis après j’ai eu du boulot, pis j’ai oublié pis voilà.

Mais mieux vaut tard que jamais. On m’a donc proposé fin novembre de tester les Glovetip. Mais qu’est-ce donc me diras-tu ?

Dans le principe c’est vraiment pas con du tout. Tu sais que nos iMachins sont tactiles et uniquement sensibles aux doigts. Donc automatiquement l’hiver, soit tu te gèles les doigts en répondant au téléphone soit tu réponds pas au téléphone et tu passes pour un ours qui hiberne tout l’hiver aux yeux de tes connaissances.

C’est là que Glovetip intervient :

Glovetip-2
Un instrument de torture ? Une plaque à induction ?

Glovetip-1
Non madame ! UN GLOVETIP

Les Glovetips on va les voir comme deux pastilles reprenant le principe du regretté Pin’s. L’une d’entre elle est munie d’un aiguillons qui transperce l’épaisseur de tissu de ton gant pour se planter dans la deuxième partie : la rondelle de caoutchouc que tu auras glissé dans un des doigts. Personnellement je l’ai mis dans le pouce droit de deux paires de gants différentes. Comme ça j’ai deux paires de gants équipées. Pas fou le gars.

Alors je connaissais ce type de produits avant qu’on m’en parle et j’avais plusieurs idées arrêtées qui se sont confirmées ou pas :

Avoir un truc dans le doigt du gant ça doit être très très désagréable.

Je ne te cache pas que la première fois que tu vas enfiler tes gants équipés, ça va te faire chier. Tu vas pas arrêter de triturer le bordel comme une croute que tu devrais pas toucher (l’image est belle je sais, mais c’est exactement ça). En fait au bout de quelques minutes t’y fais plus du tout gaffe. Vraiment c’est très très loin de ce que je m’imaginais en terme de feeling. Bon point.

Ca doit niquer les gants.

Faux. J’avais aucune crainte là dessus et je peux te garantir après 3 mois d’utilisation quotidienne (le délais aura finalement servi à quelque chose 🙂 ) que mes gants n’ont pas eu de problème. Qu’ils soient en laine ou des gros gants de surf en gortex. Y a pas de problème du tout. Rien. Bon je te recommande quand même pas de foutre ça sur des gants MAPA.

Mais ça doit se décrocher de peur ce truc nan ?

Je croyais aussi. Mais j’ai paumé mes gants avant de perdre le Glovetip qui était dessus (donc après deux mois d’utilisation). Comprendre par là que l’erreur humaine est plus dommageable que le maintient des Glovetip. Non, ça ne bouge pas, même avec une utilisation quotidienne.

Oui enfin ça m’étonnerait que tu écrives un mail avec ça.

Effectivement, tu vas pas écrire un programme présidentiel avec tes gants (encore que ça expliquerait pas mal de choses pour certains candidats…) mais honnêtement, pour un « Ok », « Nope », « LOL » ou un « Pas de problème, j’enfile un slip et j’arrive ! » ça passe sans soucis. Ca marche même absolument parfaitement pour décrocher ou chercher une musique. Ce qui est plutôt jovial. J’ajoute qu’après quelques utilisations tu as vraiment une dextérité pas dégueulasse. Contrairement à ce que je pensais.

Ca vs les gants qui marchent directement.

C’est une excellente question. Pourquoi acheter ce type d’accessoires plutôt que des gants qui fonctionnent parfaitement d’origine ? La seule réponse évidente que je vois c’est : « Parce que j’aime mes gants ». Non mais c’est vrai ! Si t’as des gants t’es pas non plus OBLIGE d’en changer. Parce qu’à moins de claquer moultes brouzoufs, les gants tactiles, c’est de la merde.Ils peuvent bien marcher hein, mais si il te protège de quedal niveau froid c’est pas gégé. Les gants en cuir fonctionnent aussi directement, mais niveau précision pour taper, c’est pas l’éclate soyons honnêtes.

Ca coûte quoi ? Dois-je les acheter ? Recommandes-tu ce produit ? La tension est à son comble !

15 euros pour équiper deux doigts (donc une paire de gant en gros si t’es normal). Alors, c’est là que je suis le plus réservé. A 10 euros j’t’aurais dis de foncer sans hésiter. 15 euros on est déjà en train de franchir un cap, faut que tu vois si tu en as vraiment besoin. En tout cas, demande toi si virer tes gants pour utiliser ton téléphone c’est un truc qui te pourrit suffisamment la vie pour y mettre 15 euros ? Si ça peut t’aider, j’aurais du mal à revenir à des gants pas « Glovetipés », mais j’aurais pas envisagé m’en équiper pour autant avant de tester. Tu vois la nuance ?

Fonctionnellement, ça tient absolument ses promesses. Reste à voir si t’es suffisamment réceptif à ce genre de confort.

Si c’est ton cas, sache que c’est donc un produit Klaki Approved

Et ça se trouve chez Glovetip

Le mot du blog : BONSOIR. Bonsoir.

T’as remarqué comment j’suis dans ma période tuto en ce moment ? 🙂 Et dans ma période « tutos pour aller plus vite » ?

Eh bah oui bah c’est comme ça.

Bon procédons par étapes :

Le constat

L’autre jouuuurrr, je cherchais à consulter mes mails. J’étais tranquillement en train de lire toutes sortes de pubs sur la saint Valentin d’ta mère et autres méthodes de gourou pour faire grandir mon énorme capital sympathie quand soudain : la révélation

Mais tu rames enfoiré de Mail ?!

Et alors là c’est typiquement le genre de truc « When you see it… » . Une fois que t’as remarqué c’est foutu. Ca devient obsessionnel.

Je suis donc parti à la recherche de solutions. Et d’abord voir si j’étais le seul blaireau à qui ce phénomène étrange se manifestait.

Nous sommes moultes.

Pléthore même ! Un fil sur le support Apple te le confirmera . Le problème est lié à ce que j’appelle un goulot d’accès. Il y a il semblerait une couille sur le dur. Pas physique, mais logiciel. Lion et mail essayent d’accéder à quelque chose qui n’existe pas, ou mal, ou pas comme il faudrait.

Alors c’est là que ça devient un peu particulier, y a plusieurs manips qui peuvent résoudre le problème. 4 en fait :

La manip dite du « H4x0r aux 32 bits »

Tu connais ce sentiment ou tu fais une manip toute bidon en 10 secondes sur une bécane et où tu changes la vie de son propriétaire ? Bah là c’est la même.

  • Tu vas dans ton dossier applications
  • Tu fais un clic droit sur « Mail.app »
  • Lire les informations
  • Coches « Ouvrir en mode 32 bits »

Relances Mail.

C’est la manip qui a fonctionné tout de suite pour moi. Mais genre le jour et la nuit quoi. Du coup je me suis arrêté là. Mais apparemment ça marche pas pour tout le monde et d’autres manips sont à tenter si c’est le cas.

La manip dite du « OK T’AS ENVIE DE JOUER »

Un vieux dicton de Mac user dit : « Quand ça déconne, c’est les permissions ou une couille dans le dossier « library » . 2 fois sur 3 guaranteed

Donc, après étude approfondie (enfin recoupement d’infos dans les forums comme quoi ça sert quand même) il s’avèrerait (le verbe s’avérer au conditionnel… How AWESOME) que ce ralentissement soit une énorme galère de Lion pour gérer les contacts du carnet d’adresse. On sait pas pourquoi, mais le p’tit père galère.

Il semblerait cependant que la manipulation suivante permette un retour à la normale.

/!\/!\/!\ Je te rappelle que je n’ai pas moi même expérimenté cette manip => backup et tout le tintouin ! /!\/!\/!\

  1. Assure toi que ta synchro iCloud est désactivée dans les préférences réseaux. Si c’est pas le cas, délogue toi.
  2. Backup tout de suite ton carnet d’adresse sur ta machine. Tu l’exportes complet et tu le gardes quelque part.
  3. Vérifie qu’iCloud a bien tout tes contacts
  4. Assure toi que AddressBookSync n’est pas en train de faire sa sale besogne dans le moniteur d’activité. Si il le fait : bute le à coup de pelle.
  5. Va dans ton répertoire où se trouve ta configuration de Carnet d’adresse (~/Library/Application Support/Address Book/) supprime tout SAUF Configuration.plist.
  6. Retourne dans les préférences systèmes > iCloud et vérifie que « Contact » n’est pas coché. Coche le et la synchronisation démarre.

La manip dite du « IMPOSSSIBRUUUUUUU »

/!\/!\/!\ Je te rappelle que je n’ai pas moi même expérimenté cette manip => backup et tout le tintouin ! /!\/!\/!\

  1. Eteins ton Mac et redémarre en maintenant la touche Alt. On te propose alors Macintosh HD ou recovery.
  2. Prends la deuxième option « Recovery quelque chose »
  3. Après chargement sélectionne « utilitaire de disque »
  4. Vérifie le disque et fais les réparations nécessaires
  5. Pareil pour les permissions
  6. Une fois terminé (ça peut prendre du temps) redémarre ta bécane et laisse spotlight indexer la machine

La manip dite du « J’ai fais tout ce que j’ai pu »

A priori si on est dans cette merde après avoir essayé tout ça, c’est perdu. C’est pas grave, ça arrive.

Go clean install.

Désolé.

Mais j’espère quand même que t’as réussi à faire quelque chose avant 🙂

Le mot du blog : La maison des bits.

Bitcasa

Je teste depuis ce week-end le service Bitcasa qui se propose de “cloudifier“ n’importe quel répertoire de ton ordi.

En fait contrairement à DropBox qui synchro un dossier épissétou . BitCasa te propose avec un client à la Dropbox d’en cloudifier une foultichiée et de garder tout ça toujours synchro partout.

Et la philosophie par rapport à Dropbox n’est pas la même : Sur dropbox, t’as 100 Go qui sont répliqués sur toutes tes machines et dans le cloud. Dans le cas de Bitcasa, c’est un peu différent puisque tu définis par exemple une taille de cache (mettons 100 Go) et tu up tout tes films de séries de vacances (On s’est perdu sur une ile d’Hawai S01, On a vu des trucs de OUFS à Boston S03 etc…) Une fois que t’as cramé tes 100 Go de cache en local (sur ton ordi donc), ça continue de stocker chez Bitcasa, mais plus chez toi sur ta machine (en fait les fichiers les moins utilisés de ton cache sont upés pour faire de la place au nouveaux que tu « poses ».

Ce qui veut dire qu’en gros t’as de l’espace avec des fichiers qui apparaissent chez toi, mais ils ne sont pas physiquement là et vont en fait être streamés ou téléchargés dans ton cache (sur ton ordi) pour être utilisés. Evidement le cache met d’abord à disposition les fichiers les plus utilisés. Histoire de pas passer ton temps à poireauter comme une merde en attendant que ton fichier excel s’ouvre.

C’est pas con quand même !

Mais là, LA, où ça devient plutôt funky, c’est que Bitcasa n’a pas de limite de stockage. Nope. C’est unlimited. Bon alors on se doute bien qu’il doit quand même y avoir une limite gna gna gna. Mais pour le moment de ce que j’en vois c’est open bar. Et gratuit pour la durée de la béta (10 deullors par mois ensuite).

On ne peut y accéder que par invit’ pour le moment (tiens j’vous en file) mais ça à l’air assez prometteur.

 

Le mot du blog : Fais toi ton propre iCloud !

iCloud et sa fonctionnalité de « Achète ici, c’est chez toi quand tu rentres » c’est très bien. Mais ça marche que pour ce que tu achètes sur iTunes.

Et moi, eh bah dès fois je télécharge de la musique ailleurs que dans iTunes, genre Soundcloud au hasard. Mais je télécharge depuis n’importe où. Ca peut être depuis le bureau, chez un pôte, où sur n’importe quelle bécane et puis quand je rentre, bah j’ai ENCORE à télécharger, nettoyer les tags et importer dans l’iTunes de mon mini.

Parce que chez moi, c’est le mini qui est le chef de la musique.

Voilà donc cette absence de Workflow me faisait Ségolènement chier.

J’ai donc décidé il y a peu de me pencher sérieusement sur la question et en utilisant deux de mes softs et services préféré je suis parvenu à un truc qui est pas trop trop mal. J’dirais même qua ça fonctionne vachement bien.

Pour cela, nous allons avoir besoin :

  • De dropbox (n’importe quelle taille on s’en fout. Bon minimum un album on va dire)
  • Hazel dont je te parlais ici et que tu DOIS acheter tellement il est bien.

Et on part pour le setup :

  1. Tu installes Dropbox et Hazel sur le Mac où tu souhaites que ta musique soit automatiquement importée
  2. Tu vas me créer tout de suite un répertoire « Musiques à Synchro » dans Dropbox
  3. Une fois que c’est fait, nous allons créer une règle dans Hazel

Hazel import musique dropbox

En gros on va lui demander de prendre tous les fichiers dont l’extension est « MP3 » présents dans notre dossier Dropbox > Musique à Synchro et de les transférer dans Dossier utilisateur > Musiques > iTunes > iTunes Music > Ajouter automatiquement à iTunes

Ce qui est absolument génial avec le dossier Ajouter automatiquement à iTunes c’est que ça fait exactement ce que tu t’attends à ce que ça fasse : importer directement dans iTunes tout ce que tu fous dedans.

Du coup maintenant, si je télécharge une zik au bureau pendant la journée, je la balance dans le dossier Musique à Synchro et quand je rentre chez moi le soir, elle est prête à être écoutée dans iTunes ou synchronisée sur ton iDevice. Une fois que mon mini a terminé l’importation, les fichiers sont automatiquement supprimés de Dropbox. D’où le « on s’en fout de la taille de ton Dropbox« .

Quelques petits trucs à savoir cependant :

  • D’expérience, je n’importe jamais des dossiers dans iTunes, mais toujours des fichiers. Ca évite de se retrouver avec des doublons à la con. Donc toujours mettre des fichiers dans ce répertoire.
  • Je ne met dans ce dossier que des fichiers déjà importés et modifiés le cas échéant dans iTunes. Il est pas question que ma bibliothèque soit vérolée par un album aux tags moisis.
  • Il faut. Nan attend… IL FAUT qu’iTunes soit autorisé à gérer automatiquement les fichier de ta bibliothèque. En gros tu lui dis « J’te file des fichiers, démerde toi avec ça ». C’est basé justement sur les tags et ça fonctionne très bien si t’es rigoureux. Pour ça, si c’est pas déjà fait : iTunes > préférences > Avancé > cocher « laisser iTunes bla bla bla » et « Copier automatiquement bla bla bla ».

J’attire ton attention sur le fait que cette dernière manip, si elle n’était pas déjà faite, a de bonne chance de bouleverser COMPLETEMENT ton organisation de musique. Renseigne toi AVANT sur son fonctionnement. Pas après. A.V.A.N.T. Si tu viens ici après avoir merdé à ce niveau là je n’aurais pas d’autre choix que de me foutre de ta gueule.

Et voilà, t’as ton p’tit morceau d’iCloud à toi tout seul 🙂

Enjoy.

Page optimized by WP Minify WordPress Plugin