Dans un très bon article, lived digitally, nous explique comment il se pourrait que le Macbook puisse représenter 50 % des parts de marché de vente de laptop dans le monde. Je ne vas pas vous faire une traduction de l’article, mais on peut le résumer comme ça :

  • Quasiment tous les utilisateurs de Macbook le conseillerait à un ami.
  • Il est devenu impossible de se procurer un PC sans Vista.
  • Quasiment aucun utilisateur de Vista ne le recommanderait (sauf mon papa, mais faut pas toujours l’écouter).
  • Les Mac sont les meilleurs PC depuis Bootcamp.

Pourquoi j’espère que JAMAIS ça n’arrivera :

Ce qui fait la force d’Apple, c’est sa confidentialité. Si il n’y a pas de virus, c’est parce que c’est pas intéressant pour les pirates. Ils vont pas se faire chier à coder pour toucher 6% de la population informatique. Bon il y a aussi le fait que Mac Os est un dérivé d’Unix, qui est über secure. Mais aucun système n’est infaillible. Si un mec cherche une faille, il trouvera.

Ensuite le côté hype d’Apple. Pas de langue de bois ici. Beaucoup de Mac Users, et moi en tête, trouvent qu’avoir un Mac c’est la classe et tolèrent juste la présence de PC dans leur entourage (Oui alors là mon cas est un peu particulier… je kif mon PC). Or si tout le monde à un Mac, bah c’est plus la classe, si la masse s’empare du produit, les fans se sentiront floués. Exactement le même phénomène s’est passé lors de la sortie du premier spiderman où les super-fans ont crié au scandale. Le fait que tout le monde accède à « leur » univers les en avait en quelque sorte « dépossédé ».

Enfin, Apple deviendrait une entreprise comme une autre. Il n’y aurait plus ce soutient, cette « communauté » fédérée autour de la marque. Je veux dire, les microsoft fanboys sont vachement plus rares que leurs homologues Apple-esque. Et ce qui fait ça c’est le côté « Apple contre le reste du monde ». On pense que les produits Apple sont meilleurs, on est une minorité à le savoir, et ça nous flatte l’égo.

Ouais, Apple, c’est sectaire mais pas fermé. On veut que ça grandisse pour que les gens sachent qu’on a raison. Mais pas trop pour qu’on nous laisse dans notre micro-cosme.

16 commentaires

  1. Coco dit :

    « Quasiment aucun utilisateur de Vista ne le recommanderait (sauf mon papa, mais faut pas toujours l???écouter). »

    J’comprends pas cette fronde anti-vista, je rencontre aucun souci avec, il est plus stables qu’XP et est plutôt joli. Ca fait bien de dire que Vista c’est de la merde ?

    Pis tu fais preuve d’un peu trop de fanboyisme intégriste quand même Eric, les Mac c’est vachement bien et tu devrais au contraire être content que de plus en plus de gens s’en achètent.

    Bon, après c’est toujours la même chose cette histoire de diffusion : est-ce qu’un groupe de musique devient à chier dès qu’il plait au plus grand nombre ? Chouchouter le vilain petit canard qui fait pas comme tout le monde, david contre goliath, toussa toussa…

    Chais pas si chuis bien clair, mais ce dont chuis sûr c’est que j’ai pris beaucoup trop de café aujourd’hui. ^^

  2. Eric dit :

    Atta Coco, tu peux descament pas penser que Vista est bien des exemples, j’en ai plein :
    Les temps de transfert à chier, un gouffre à ram, à peine mieux que XP en sécurité, mais über chiant à paramétrer pis si je me souviens bien; ton vista, tu le fais pas tourner sur un celeron ;-). Et je te parle même pas des 1600 points que tu perds sur 3D mark 06. Ou des 5-8 FPS que tu pommes sur crysis en passant d’XP à Vista, quand t’en affiche 45 sur XP, c’est pas négligeable. Microsoft eux même ont admis qu’il était tout pourri.

    Pour ce qui est de l’intégrisme, j’en suis pas à ce point là, je suis le premier à taper sur Apple quand ils ont des man??uvres abusives, ou qu’il pète un câble.
    Je suis surtout inquiet sur le coté sécurité. Jusqu’à présent (mais pour combien de temps ?) quand t’es sur MAC ou LINUX c’est comme si tu disais « Cabane ». Y a rien qui vient te faire chier, pas de spyware à la con, pas de virus…
    Et toi plus que n’importe qui qui lit le blog doit bien savoir que je ne suis pas mono plateforme. J’adoooooore mon PC. J’adooore mes Macs, mais pas pour les mêmes raisons, le jour où il y aura des virus sur Mac, ce sera rien d’autre que des PC avec un bel OS…

  3. Diawan dit :

    Moi je confirme : Vista est à chier ! Lent, instable et une horreur pour le réseau (à mon humble niveau, ce sont déjà 3 défauts qui en font un OS à éviter à tout prix !)

  4. Tchouboudou dit :

    ??a serait bien pour Apple, mais c’est vrai qu’avoir un Mac, c’est la classe. Perso, j’aime bien apprendre qu’une personne à un Mac. ??a fait plaisir de voir que quelqu’un se « démarque ». Si tout le monde commence à en avoir, ça deviendra banal.
    En plus, voir de plus en plus de monde à l’Apple Expo, c’est chiant (en plus, ça m’énerve les gens qui y vont simplement parce qu’ils ont un iPod, et ceux qui disent i-Pod (et non aïePod), bref, je m’égare).

    Ceci dit, avoir plus de monde dans ce « cercle semi-fermé » 🙂 serait bien pour le développement de logiciels, toussa…

  5. Gab dit :

    « Quasiment aucun utilisateur de Vista ne le recommanderait (sauf mon papa, mais faut pas toujours l???écouter). »

    Pour d???autres raisons que Coco, je pense que tu pourrais l???écouter plus souvent. Perso, entre un téléphone (fût-il un iPhone même 3G) et une voiture en bon état de marche, qui me garantisse un minimum de sécurité, je ne ferai pas le même choix que toi. Mais bon, on ne mange pas [toujours] les mêmes rillettes???

    Quant à Vista, désolé, c???est devenu un bon OS, comparable à XP notamment depuis le SP1 ??? je dirais même plutôt mieux ???, avec les aspects esthétiques comme Aero en prime. Côté performances, le simple fait d???être quasiment obligé de changer de machine pour passer à Vista (c???est le cas d???une grande majorité d???utilisateurs), ou au minimum de mettre méchamment la machine à niveau, en fait de toute façon une expérience utilisateur très positive à tous points de vue??? sauf peut-être celui du portefeuille. Mais un Mac est-il moins cher ?
    ?? Diawan : lenteur, instabilité : je dis non, jamais. Réseau, je ne sais pas, je suis en monoposte.
    Par ailleurs, il ne faut jamais perdre de vue que le choix d???un système, donc d???un OS est TR??S SOUVENT dicté par l???activité professionnelle de l???utilisateur et que si certaines professions sont quasi obligées d???utiliser un Mac (les pauvres???), de nombreux métiers sont tout aussi OBLIG??S de travailler sur PC parce que leurs outils professionnels n???ont été développés que pour cette plate-forme. En plus, on ne joue pas dans la même gamme de prix !

    Sinon, je ne suis pas sûr qu???il soit nécessaire de faire partie d???une minorité [plus ou moins] menacée pour se sentir
    ¤ exister ¤ utile ¤ à l???aise dans ses grolles (merci de cocher??? ou pas).

    Au fait, ton goût pour l???informatique ne remonterait-il pas, entre autres, à un certain Amstrad PC 1512 ? Waaah, un PC, honte sur toi !!!!!

  6. Eric dit :

    Putain, mon père est un troll.
    Je dis pas que je suis contre les PC, je suis contre le clivage, je dis juste que si le Mac devient un ordinateur de masse, il perdra de son intérêt.
    Et je te signal, cher daron, qu’un mac d’il y a trois ans fera tourner sans problème la dernière version de mac os X. T’as essayé Vista sur un Athlon ? Tu vas te marrr deux minutes. De plus, il me parait évident qu’en passant d’un P4 à un Quad core l’expérience est joviale ;-).
    @ Tchouboudou : j’approuve totalement le i-pod, ça me met hors de moi où I-Phone (mais faut pas le dire trop fort car Gizmo le dit comme ça)

    Et je vous prierais de laisser Charlie (c’est ma voiture) en dehors de tout ça.

  7. Tchouboudou dit :

    Y a le i-Touch, aussi, c’est original.
    Sinon, comme ça, je suis sous iBook, et Léopard tournait sur un Processeur G4 1,2 Ghz avec 512 Mo de Ram (bon, ça ramait quand même un peu si j’avais trop d’applications lancées, mais ça marchait bien). Maintenant, j’ai poussé à 1,25 Go de Ram.

  8. Benoit dit :

    Enorme ! Ton père qui troll sur ton blog ! Celle là elle est pas mal.

    Bon allé j’aporte mon grain de sel. Je suis un peu de ton avis… le pc est un système différent. Chacun ses avantages/inconvénients .
    C’est vrai que si le Mac se développe ca perdra la communauté Mac « d’antan ». Mais d’un coté si ca se développe ça voudra dire + de logiciels, + de matos compatibles etc etc…

    De toute façon ce ne sera surement pas nous qui feront changer la destinée d’Apple 🙂
    Imaginez dans 10 ans .. Apple n°1 mondial et MS à 10% de part de marché . Mdr !

  9. Coco dit :

    « Imaginez dans 10 ans .. Apple n°1 mondial et MS à 10% de part de marché. »

    Ca fera bizarre de déclarer : Moi j’fais pas comme tout le monde monsieur, moi j’vais chez microsoft.:-D

  10. Benoit dit :

    Mouhaha !!! J’espère ne jamais avoir à dire ça !!

  11. Eric dit :

    « Think different, think Microsoft » ^

  12. detritus dit :

    http-//www.klakinoumi.com/2008/05/16/50-pour-les-macbook-dici-un-an-vous-voulez-ma-mort/

    « Dans un très bon article, lived digitally, nous explique comment il se pourrait que le Macbook puisse représenter 50 % des parts de marché de vente de laptop dans le monde. »

    Je ne suis pas d’accord du tout, le Mac progresse et va continuer de progresser à mon avis, mais pas à ce point là. 50% de parts de marché, même limité aux portables, c’est pas réaliste. Lived digitally ne tient pas compte des réalités du marché.

    Depuis quelques temps, le prix moyen des ordinateurs portables vendus dans la grande distribution aux ??tats-Unis est passé sous la barre des 1000$. En décembre 2006, lors du Black Friday (qui marque le début de la période des achats de fin d’année), il était de 708$, contre 856$ et 1045$ lors des deux années précédentes. Donc la majorité des achats s’effectue maintenant dans la bande de prix inférieure à 1000$.

    http://news.earthweb.com/stats/article.php/3646851

    Le prix moyen des ordinateurs baisse régulièrement d’une année sur l’autre, c’est un moyen pour les fabricants de doper les ventes et gagner des parts de marché. Mais cette stratégie présente aussi des inconvénients, lorsque les ventes globales augmentent mais que le chiffre d’affaire (ainsi que les marges, les profits???) des fabricants a tendance à stagner à cause de la course au prix le plus bas. Les fabricants n’ont pas tous la même stratégie, des marques comme Acer visent le prix le plus bas, alors que le catalogue de Toshiba, Sony ou Lenovo comprend également des machines « premium » à plus de 1000$.

    Apple est une marque haut de gamme, dont les marges sont élevées, et qui ne participe pas à la course aux prix bas. La stratégie d’Apple est gagnante lorsque suffisamment de gens font un effort pour se payer un MacBook, malgré l’absence d’un modèle d’entrée de gamme à 600-800$. Actuellement les ventes de Mac augmentent parce que de nombreux acheteurs les trouvent attractifs malgré tout. Apple se distingue par son aura de grande marque, par le design et la finesse des machines, grâce à certaines fonctions (magsafe, claviers rétro-éclairés, trackpad multi-touch, iSight intégrée en standard, etc.) et grâce à Mac OS X. Il arrive qu’Apple baisse ses tarifs, mais ils le font très lentement. En règle générale, ils préfèrent améliorer les specifications techniques plutôt que de diminuer le prix de vente. Lors de son lancement, le MacBook démarrait à 1099$, c’est toujours le cas deux ans plus tard. Il remplace l’iBook qui était vendu à partir de 1299$ en 2001, et dont le tarif d’entrée s’est maintenu aux alentours de 999-1099$ par la suite.

    http://www.designedinca.com/macs/macbook/timeline/

    Il est impossible que les ventes de Mac portables représentent la moitié des ventes d’ordinateurs portables parce que la plupart des achats dans la grande distribution aux ??tats-Unis ont lieu sous les 1000$ et qu’il n’existe pas de portable Apple à petit prix (600-800$).

    Sur ce segment (« U.S. retail »), la part de marché d’Apple elle est de 14% au premier trimestre 2008, ce qui est déjà respectable. Leur part de marché sur les ventes de portables est également de 14%. Apple mouche tout le monde dans la bande de prix supérieure à 1000$, où le Mac représente 66% des ventes, et les portables Apple ont une part de marché de 64%. Les volumes de vente sont beaucoup plus faibles que sur le segment inférieur, mais cette catégorie est stratégique, parce que les fabricants font une marge importante sur ces machines. Et bon voilà, la majorité de l’argent prend la direction de Cupertino, Californie. 😀

    http://blogs.eweek.com/applewatch/content/channel/macs_defy_windows-gravity.html

    En conclusion, je trouve l’article de lived digitally très mauvais. Je crois qu’il parlait des ventes dans la grande distribution, c’est à dire des ventes aux particuliers sans tenir compte des achats effectués par les entreprises, et uniquement aux ??tats-Unis. S’il pense que ça peut arriver au niveau mondial l’article est encore cent fois plus mauvais, parce que le prix de vente moyen des PC est encore plus bas en dehors des ??tats-Unis (le salaire moyen est plus faible dans de nombreux pays, et faut aussi compter les pays émergeants???), et Apple y est moins bien représenté (manque d’Apple retail stores, moins de points de vente non-Apple qu’aux U.S. où le Mac est présent dans de nombreux magasins BestBuy par exemple), etc. 😀

    Les ventes de PC continuent d’augmenter, et les ventes de Mac progressent plus vite que la moyenne du marché. ?? mon avis, Apple va continuer de gagner des parts de marché. La société fait toujours parler d’elle, les gadgets poussent les gens à s’intéresser au Mac, et le Mac a des arguments pour se distinguer du PC moyen. Un objectif compris entre 15 et 20% des ventes de portables me semble réaliste. On peut tout de suite tirer un trait sur les 50% de lived digitally à moins qu’Apple chamboule complètement sa stratégie.

  13. Mathieu dit :

    Salut,

    Je suis utilisateur de Vista depuis décembre 2006 et je ne reviendrais pour rien au monde à XP car Vista n’est peut-être par parfait (Leopard l’est-il ?) mais il est beaucoup mieux que XP et sur un PC avec dualcore + 2 Go de RAM, il tourne sans problème.
    Pour autant, j’utilise Ubuntu (Linux) au bureau tous les jours et je trouve ce système très intéressant (notament le système de mise à jour centralisé pour toutes les applications).
    Concernant les Macs et Mac OS, ils restent trop cher pour moi par rapport à ce qu’ils pourraient réellement m’apporter. J’aimerais beaucoup avoir un Mac pour utiliser iMovie pour faire du montage vidéo par exemple et si ce logiciel existait sur Windows/Linux, je l’utiliserais certainement.

  14. anthony.n dit :

    Tiens, j’avais loupé le commentaire du détritus 😀

    Les statistiques, c’est bien, mais on peut leur faire dire ce que l’on veut, mon ami (d’ailleurs, c’est ma spécialité). Tes statistiques sont un peu anciennes, d’ailleurs. Et sur la remarque « Un objectif compris entre 15 et 20% des ventes de portables me semble réaliste ». Oui, puisque c’est déjà le cas aux USA sur le retail (les entreprises achetant beaucoup, mais alors beaucoup moins de laptops que les particuliers en relatif). Et comme Apple sort des USA, et étend sa présence physique en Océanie et en Europe, et bientôt en Asie, on peut s’attendre à une croissance soutenue par l’utilisation du relais de croissance qu’est l’Europe. Car malgré tes propos, le panier moyen en informatique ne baisse pas. Il est au pire stable, au mieux à la hausse. Et le prix moyen des ordinateurs n’est pas à la baisse, bien au contraire… Regarde les netbooks : on part d’un Asus eeePC à 299EUR, et nous en sommes aujourd’hui à un prix moyen autour de 349EUR… Acte.

    Au-delà de cette querelle de chiffres, ton raisonnement n’est sinon pas mauvais — il est juste réel 😉 Donc un avenir à 50% de Mac OS X sur le segment des portables grand public ne paraît pas irréaliste. Mais je ne suis pas sûr que l’on trouvera en face du MS. M’est avis que HP, DELL et les autres seraient bien capable de développer leur OS. Et de fait, le modèle Apple aura gagné.

  15. SiliGraph dit :

    Dans mon entreprise (informatique), nous avions fin 2006, lors d’une réunion de fin d’année, 7 portables windows (ou linux) contre 1 mac. Fin 2007, 7 portables mac contre un linux. Même si 50% de part de marché semble exagéré, ce n’est pas à exclure.
    Pour ma part, mon premier mac a un an, je travaille et j’utilise 4 windows XP, 1 windows vista, 2 linux et un mac mais 100% de mes prochaines machines seront de macs.
    Pourquoi ? Windows a trouvé ses limites. Sa complexité est sans égale et son fonctionnement de plus en plus aléatoire. Linux reste trop peu convivial. Pour les organiseurs, même limites pour Windows mobile 6, trop complexe, trop lourd (donc lent), peu convivial et trop peu fiable. Les mises à jour, ne sont que partielles avec Windows (pas les drivers de cartes graphique, carte même, … il faut toujours galérer). Encore, je suis informaticien ! Les produits mac sont mieux finis, clavier rétro-éclairé, alimentation attachée avec un aimant, écran oled, des logiciels fournis gratuitement (et simples) pour stocker ses photos et vidéo, de préparer ses DVD avec une belle présentation, … En fait, même si on peut regretter l’absence de machine d’entrée de gamme, à qualité équivalente, difficile de trouver moins cher.
    Et puis, en plus d’être simple, pratique, plus fiable, … qu’est-ce qu’il est beau ce mac !

  16. Simvetanylen dit :

    « On veut que ça grandisse pour que les gens sachent qu’on a raison. »

    Genre mac c’est mieux que le reste et toi tu en détiens le savoir. Gros troll en vue.

    Personnellement, j’espère qu’Apple vaincra seulement parce que je suis certain qu’Apple n’a aucune chance face à nunux. Alors qu’à l’inverse Nunux aura plus de difficulté à s’imposer face à Windows.

Commenter






− 2 = un

Page optimized by WP Minify WordPress Plugin